poil


poil
(poil) s. m.
   Filets déliés qui croissent sur la peau des animaux.
   On a remarqué que les chevaux engendrés de vieux étalons et de vieilles juments ont des poils blancs aux sourcils dès l'âge de neuf ou dix ans, BUFF. Quadrup. t. I, p. 52.
   Collectivement. Tous les poils qui sont sur le corps d'un animal. Un chien à long poil, à poil ras.
   Et son poil hérissé [d'un sanglier] semble de toutes parts Présenter au chasseur une forêt de dards, LA FONT. Adonis..
   Un lièvre, un lapin en poil, un lièvre, un lapin auquel on n'a pas encore ôté la peau.
   Au poil et à la plume, voy. plume.
   Terme de fauconnerie. Mettre l'oiseau à poil, le dresser à voler le gibier tel que le lièvre et le lapin.
   Fig. Reprendre du poil de la bête, chercher son remède dans la chose même qui a causé le mal, recommencer.
   Il fera bien de reprendre du poil de la bête, BUSSY Lett. t. III, p. 462, dans POUGENS.
   Terme d'anatomie. Filament de nature cornée naissant de la peau ou des muqueuses, et y adhérant par une de ses extrémités, l'autre restant libre et amincie.
   Faire le poil à un cheval, lui arranger la crinière, lui couper les crins.
   Vous connaissez mes chevaux, ils sont fort beaux ; celui qui s'appelle le Favori était au travail ; on lui faisait le poil de l'oreille, SÉV. 2 oct. 1680.
   Monter un cheval à poil, le monter sans selle.
   Avoir l'éperon au poil, se dit d'un cavalier qui pique son cheval.
   Terme de vétérinaire. Souffler au poil, se dit en parlant d'un apostème dont le pus monte au-dessus du sabot.
   Poil piqué ou planté, se dit du redressement ou hérissement des poils du cheval : signe de souffrance.
   Il se dit aussi du poil qui recouvre certaines parties du corps humain.
   L'empereur Basile les fit fustiger ; on leur brûla les cheveux et le poil, MONTESQ. Esp. VI, 16.
   Fig. et populairement. Avoir du poil dans la main, être fainéant.
   Un homme à poil, un homme résolu. C'est un gaillard à poil.
   Chez l'homme, chevelure.
   Et comme notre poil blanchissent nos désirs, RÉGNIER Sat. v..
   Bourreau, qui, secondant son courage inhumain, Au lieu d'orner son poil, déshonores sa main, CORN. Clit. IV, 2, IIe édit. (changé en : Loin d'orner ses cheveux, déshonores sa main).
   Nous jurons par le Seigneur, qu'il ne tombera pas sur la terre un seul poil de sa tête, SACI Bible, Rois, I, XIV, 45.
   Poil de Judas, poil roux.
   Poil hérissé, se dit des cheveux lorsqu'ils se dressent sur la tête.
   Entre les deux partis Calchas s'est avancé, L'oeil farouche, l'air sombre et le poil hérissé, RAC. Iphig. v, 6.
   Barbe. Se faire le poil. Ce barbier fait fort bien le poil.
   Un beau jeune garçon, Frais, délicat et sans poil au menton, LA FONT. Gag..
   Veux-tu voir tous les grands à ta porte courir ? Dit un père à son fils dont le poil va fleurir, BOILEAU Sat. VIII.
   J'ose dire qu'il n'est point de barbier en Espagne qui sache mieux que moi raser à poil et à contre-poil, et mettre une moustache en papillotes, LE SAGE Gil Bl. II, 5.
   Poil follet, le léger poil qui vient avant la barbe.
   Ils mettent au jour les premiers essais de leur plume, avant même que le poil follet ne leur soit venu au menton, Analyse de Bayle, t. I, p. 124, dans POUGENS.
   Il se laisserait arracher la barbe poil à poil, se dit d'un poltron.
   Fig. et familièrement. Faire le poil bien court à quelqu'un ou, simplement, lui faire le poil, avoir un avantage sur lui.
   Avoir eu du poil de quelqu'un, lui avoir gagné son argent ou lui avoir fait quelque affront.
   En parlant du cheval et de quelques autres animaux, poil signifie couleur. De quel poil est ce cheval ? Il est bai, alezan, etc. On voit des chevaux barbes de tout poil.
   Les animaux domestiques varient prodigieusement par les couleurs, en sorte qu'il y a des chevaux, des chiens, etc. de toute sorte de poils, au lieu que les cerfs, les lièvres, etc. sont tous de la même couleur, BUFF. Quadrup. t. I, p. 84.
   Les poils simples du cheval sont au nombre de huit, savoir le noir, le bai, le bai châtain, le bai doré, le bai brun, le bai à miroir ou miroité, l'alezan et le poil blanc.... les poils composés sont au nombre de vingt-un...., GENLIS Maison rust. t. I, p. 192, dans POUGENS.
   Fig. et familièrement. De tout poil, de toute espèce.
   Des gens de tous états, de tout poil, de tout âge, LA FONT. Coupe..
   Partie velue du drap, du velours, etc. Coucher le poil. Rebrousser le poil.
   Et son feutre à grand poil ombragé d'un panache, BOILEAU Sat. III.
   Du velours à trois poils, à six poils, velours dont la trame est de trois, de six fils de soie.
   Les velours forts, vulgairement appelés six lisses.... pourront être.... à quatre poils et trois poils.... ceux de quatre poils seront de 80 portées de poil, chacune portée de 80 filets.... lesdits velours à 4 poils étant de 8 fils de poil par chacune dent de peigne.... pour les velours d'un poil et demi...., Statuts des march. de draps d'or, etc. 9 juill. 1667.
   Bourgeoise ! bourgeoise ! dans un carosse de velours cramoisi, à six poils, entouré d'une crépine d'or, DANCOURT Chev. à la mode, I, 2.
   Poil ou chaîne à poil, chaîne de surcroît qu'on insère dans la chaîne d'un fond de velours.
   Fig. et familièrement. Un poil n'y passe pas l'autre, se dit d'un homme bien propre et bien ajusté.
   Fig. et familièrement, et par une plaisanterie tirée du velours à trois poils, à quatre poils, qui est le meilleur. Un brave à trois, à quatre poils, un homme qui se pique d'une très grande bravoure.
   C'est un brave à trois poils, MOL. Préc. 12.
   Caillebot passa pour un brave à quatre poils qu'il ne fallait pas choquer, SAINT-SIMON 335, 140.
   Poil de chèvre, nom assez improprement donné à une étoffe dont la trame est en laine peignée et la chaîne en coton.
   Envoyez-moi vingt aunes de poil de chèvre noir, MAINTENON Lett. à la marquise de Villette, 21 mai 1709.
   Terme de botanique. Filets déliés et flexibles de certaines parties des plantes.
   Poils collecteurs, poils dont le style est quelquefois hérissé, et qui servent à recueillir le pollen.
   Poil de nacre, se dit quelquefois de la soie de la pinne marine.
10°   Terme de médecine. Nom d'un engorgement inflammatoire de la mamelle assez ordinaire aux nourrices.
11°   Défaut dans certaines pierres.
   Il y a d'autres matières où ces fentes perpendiculaires sont imperceptibles et remplies d'une matière à peu près semblable à celle de la masse où elles se trouvent, lesquelles interrompent cependant la continuité des pierres ; c'est ce que les ouvriers appellent des poils, BUFF. Hist. nat. Preuv. théor. terre, Oeuv. t. II, p. 391.
12°   Se dit de différentes qualités d'ardoises. Poil noir, poil roux ; poil taché.
13°   Terme de marine. Ancre levée par les poils, ancre levée par le moyen de son orin.
   XIe s.
   Et Blancandrins i vint al chenu peil, Ch. de Rol. XXXVII.
   En [pour cela, pour servir son roi] doit hom perdre et du cuir et du peil, ib..
   XIIe s.
   Et par ma barbe dont li pels est meslez, Ronc. p. 3.
   Il prent trois pox de l'ermin qu'ot vesti, Raoul de C. 4.
   XIIIe s.
   Hai, hai, dit li quens [le comte], voirement se dist-on voir ; adiès [toujours] avera en templiers dou poil de l'ours [de la trahison ; voy. LOUP, à l'historique], Chr. de Rains, 205.
   Rous ot le poil comme renart, Ren. 101.
   XIVe s.
   Les peulx, les ongles et les cheveux, H. DE MONDEVILLE f° 9, verso..
   XVe s.
   Il entendoit et congnoissoit beaucoup de choses aler contre poil qui n'estoient honnourables, G. CHAST. Chron. du duc Phil. Intr..
   J'ay ouy dire depuis qu'il y eut du poil du loup envers le susdit Montauban et ses complices, J. CHARTIER Hist. de Ch. VII, édit. de D. GODEFROY, p. 213.
   Je volle par coups. - Je tracasse Puis au poil, puis à la plume, VILLON Baillev. et Malep..
   XVIe s.
   Nous sommes cuidiés, M. le legat et moy, prendre au poil [dans une négociation], Lett. de Louis XII, p. 132, dans LACURNE.
   Ceste humilité n'est point une modestie par laquelle nous quittions un seul poil de nostre droit pour nous abbaisser devant Dieu, CALV. Instit. 597.
   Le poil au chef me herisse d'horreur, DU BELLAY VII, 65, verso.
   Il ne vous dict chose qu'il ne fasse, si vous luy eschauffez gueres le poil, DESPER. Cymbal. 85.
   Il avoit fait faire tout le poil d'un sergent avec des fusées, D'AUB. Faen. III, 5.
   Ce prince envieux prit cette occasion au poil pour faire un affront à d'Aubigné, D'AUB. Vie, LXXXIII.
   Les fleurs du saffran sont cueillies à la main, et d'icelles incontinent le poil est retiré avec les doigts, O. DE SERRES 729.
   Le chien couchant fait au poil et à la plume, O. DE SERRES 994.
   La couleur des peulx [cheveux] doit estre vaire et noire, Rozier histor. I, 4.
   Ils sont si bas de poil que c'est pitié, ils ont esté tant battus...., VILLEROY Mém. t. III, p. 25, dans POUGENS.
   Les hauts prez depuis la nostre dame de mars.... jusqu'à ce que le poil [l'herbe] en soit dehors, Nouv. coust. gén. t. II, p. 1095.
   Un poil fait ombre, COTGRAVE .
   Le loup alla à Rome, et y laissa de son poil, et rien de ses coustumes, COTGRAVE .
   Bourguig. poi ; provenç. pel, pelh, peil ; catal. pel ; espagn. et ital. pelo ; du lat. pilus ; grec, feutre (voy. feutre).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • poil — poil …   Dictionnaire des rimes

  • poil — [ pwal ] n. m. • peil 1080; lat. pilus 1 ♦ Chacune des productions filiformes qui naissent du tégument de certains animaux (⇒ villosité), et spécialt de la peau des mammifères. Tige, racine du poil (⇒ 2. bulbe) . Poils des ovidés (⇒ laine) , du… …   Encyclopédie Universelle

  • poil — POIL. s. m. Ce qui croist sur la peau de l animal en forme de filets déliez. Poil noir. poil blanc. poil roux. poil chastain. poil blond, gris. poil rude. poil doux. poil herissé. poil de chevre. poil de chameau. poil de chat. camelot de poil de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • poil — Poil, Villus, Pilus. Court poil, Breuitas pili. Poil folet, tel qu on voit és pigeons et autres oyseaux qui viennent de naistre, Lanugo. Le poil qui vient és parties honteuses aux masles à quatorze ans, et aux femelles à douze ans, Pubes pubis,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Poil — Saltar a navegación, búsqueda Poil País …   Wikipedia Español

  • Poil — 〈[poal] m. 1; französ. Schreibung von〉 Pol2 [frz., „Haar“] * * * Poil [po̯al], der; s, e: ↑ 2Pol. * * * Poil [po̭al], der; s, e: 2↑Pol …   Universal-Lexikon

  • Poil — [po̯al] der; s, e <aus fr. poil »Haar«, dies aus lat. pilus> svw. 2↑Pol …   Das große Fremdwörterbuch

  • poil — poil; san·poil; …   English syllables

  • Poil — (fr., spr. Poal), 1) Haar; 2) das rauhe Haar am Sammet; daher Poilarme, Poilfäden, Poilkamm, Poilkette, Poiltritt, s. u. Sammet …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Poil — (franz., spr. pŭall), Haar; Strich des Tuches; verderbt Pole, d. h. die haarartige Decke des Samts sowie die zur Herstellung dieser Decke besonders ausgespannte Kette (Polkette); auch die aus den geringsten Kokons gewonnene sogen. Pelseide. P. de …   Meyers Großes Konversations-Lexikon