possible


possible
(po-si-bl') adj.
   Qui peut être, qui peut se faire. Il est possible que cela se fasse. Il est possible de faire cela.
   Est-il possible que nous travaillions à la structure et à la cadence d'une période, comme s'il y allait de notre vie ?, BALZ. Entretien 13.
   S'il n'y eût point eu de barricades à la prise de M. de Broussel, l'on se serait moqué de ceux qui auraient cru qu'elles eussent été seulement possibles, RETZ Mém. t. III, liv. IV, p. 412, dans POUGENS.
   C'est la meilleure place [maître d'hôtel du roi] pour subsister qu'il est possible, SÉV. 8 sept. 1680.
   Il faut considérer que tous les êtres qui existent actuellement existaient comme possibles dans l'entendement divin avant la création, BONNET Ess. anal. âme, 10.
   Tout est possible sans doute pour le moment ; mais tout est impuissant contre l'Europe, VILLEMAIN Souv. cont. les Cent-Jours, III.
   Il est possible que, avec le futur.
   Est-il possible que toujours j'aurai du dessous avec elle ?, MOL. G. Dandin, II, 13.
   Est-il possible que vous serez toujours embéguiné de vos apothicaires et de vos médecins ?, MOL. Mal. imag. III, 3.
   Par ellipse. Venez le plus tôt possible. Le moins d'erreurs possible.
   Un conquérant, afin de perpétuer son nom, extermine le plus d'hommes possible, FONTEN. .
   Si une fois nous supposons le plus petit atome possible..., BUFF. Hist. anim. v.
   Dans cet emploi, possible est toujours invariable.
   Autant que possible, autant qu'il est possible.
   S. m. Tout ce qu'on peut.
   J'ai trop bonne opinion de tant de dignes prélats pour m'imaginer qu'ils ne se contentassent pas d'employer les foudres du Vatican, mais fissent encore leur possible pour évoquer ceux de l'arsenal, BALZ. liv. VI, lett. 11.
   Je ferai mon possible pour retrouver quelque nouvel ami, SÉV. 133.
   Au possible, au dernier degré, extrêmement, beaucoup.
   Le fils d'un marchand, ignorant et présomptueux au possible, arriva un jour en une compagnie où j'étais, Francion, VI, p. 221.
   Incommode et revêche au possible, HAMILT. Gramm. 8.
   Ce premier ministre [Richelieu], soupçonneux au possible, allait à mon père sur les ombrages qu'il prenait, SAINT-SIMON 6, 86.
   Le grand pensionnaire Barnevelt, qui était du parti contraire à Gomar [sur la prédestination], eut la tête tranchée à l'âge de soixante-douze ans, le 13 mai 1619, pour avoir contristé au possible l'Église de Dieu, VOLT. Pol. et lég. Sur la tolérance, si elle est dangereuse..
   Tout ce qui peut arriver, tout ce qui peut se faire.
   Tout le possible lui vint [à Monsieur] dans l'esprit, et ce qui arrive toujours en cette rencontre, tout l'impossible succéda dans son imagination à tout le possible, RETZ Mém. t. III, liv. IV, p. 275.
   L'on doit hasarder le possible, toutes les fois que l'on se sent en état de profiter même du manquement du succès, RETZ ib. liv. III, p. 229.
   Qui concentre les voeux dans l'étroite borne des possibles, J. J. ROUSS. Ém. IV.
   Leibnitz dit que l'intelligence divine est la région éternelle du possible, BONNET Oeuvr. mêlées, t. XVIII, p. 54, dans POUGENS.
   Tous les possibles ne doivent point avoir lieu en bonne peinture, non plus qu'en bonne littérature, DIDER. Ess. sur la peint. ch. 3.
   Du nectar idéal sitôt qu'elle a goûté, La nature répugne à la réalité : Dans le sein du possible en songe elle s'élance, Le réel est étroit, le possible est immense, LAMART. Méd. I, 2.
   Adverbialement. Peut-être (emploi qui a vieilli, mais qui mériterait d'être rajeuni).
   Pour aller au-devant d'un mal qui n'arrivera possible jamais, BALZ. le Prince, ch. 8.
   .... Notre mort (Au moins de nos enfants, car c'est tout un aux mères) Ne tardera possible guères, LA FONT. Fabl. III, 6.
   Son heure doit venir ; et c'est à vous possible Qu'est réservé l'honneur de la rendre sensible, MOL. Princ. d'Él. I, 4.
   Il y a des gens qui disent possible pour peut-être ; ce mot a vieilli, et n'est plus du bon usage en ce sens-là, CAILLÈRES Bon et mauv. usage, Convers. 2.
   On dit dans le même sens : possible que. Possible que oui, possible que non.
   Et à l'heure que je vous parle, possible qu'on vous accuse d'être méchant, BALZ. liv. VI, lett. 1.
   Ne l'entreprenez pas ; possible qu'après tout Votre dextérité n'en viendrait pas à bout, CORN. Mél. V, 5.
   Possible que, malgré la cure qu'elle essaie, Mon âme saignera longtemps de cette plaie, MOL. Dép. am. IV, 3.
   XIVe s.
   Chose possible à avoir, ORESME Thèse de MEUNIER..
   XVIe s.
   De rechef je vous recommande cest affaire de mon possible, MARG. Lett. 53.
   Je me sens tenue à vous, qu'il n'est possible de plus, MARG. ib. 105.
   Pour une veufve estrangiere au pays, elle a fait plus que son possible, MARG. ib. 39.
   Quant au faict, en soy, il le trouvoit mauvais, et le blasmoit au possible, AMYOT Agésil. 42.
   Possible n'est que bien t'excuser sceusses, MAROT II, 29.
   ... Car leur ardeur est aspre le possible, ID. II, 36.
   Ce livre est gentil et plein, ce qu'il est possible, MONT. I, 206.
   Il est possible que l'action de la veue s'estoit hebetée pour...., MONT. III, 105.
   Il fault excuser Ulysse, auquel possible lors il estoit besoing d'user de ce langage, LA BOÉTIE Servit. volont..
   Bourguig. pôssible, peut-être ; Berry, possible, peut-être : il viendra ce matin possible ; provenç. possible ; espagn. posible ; portug. possivel ; ital. possibile ; du latin possibilis, qui vient de posse, pouvoir.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • possible — [ pɔsibl ] adj. et n. m. • 1265; lat. imp. possibilis I ♦ Adj. 1 ♦ (Activités, réalités humaines) Qui peut exister, qu on peut faire. ⇒ concevable, envisageable, faisable, réalisable. Nous avons fait tout ce qui est humainement possible pour le… …   Encyclopédie Universelle

  • possible — Possible. adj. de tout genre. Qui peut estre, ou qui peut se faire. Ce que vous dites est possible. cela est difficile, mais pourtant possible. quelques uns tiennent que la pierre philosophale est possible. les estres possibles. est il possible… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • possible — Possible, Possibilis, Quintil. Autant qu il est possible, Quoad potest. S il t est possible, Siquid poteris. Il n en ira pas ainsi, Il n est pas possible, Non sic futurum est, Non potest. Il n est pas possible de leur aider si facilement, Non tam …   Thresor de la langue françoyse

  • possible — 1 Possible, practicable, feasible can mean capable of being realized. Possible is used to dispel doubt that something may or does occur or exist or may come to exist {the regime of religious toleration has become possible only because we have… …   New Dictionary of Synonyms

  • possible — [päs′ə bəl] adj. [OFr < L possibilis < posse, to be able: see POTENT] 1. that can be; capable of existing 2. that can be in the future; that may or may not happen 3. a) that can be done, known, acquired, selected, used, etc., depending on… …   English World dictionary

  • Possible — Pos si*ble, a. [F., fr. L. possibilis, fr. posse to be able, to have power; potis able, capable + esse to be. See {Potent}, {Am}, and cf. {Host} a landlord.] Capable of existing or occurring, or of being conceived or thought of; able to happen;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • possible — ► ADJECTIVE 1) capable of existing, happening, or being achieved. 2) that may be so, but that is not certain or probable. ► NOUN 1) a possible candidate for a job or member of a team. 2) (the possible) that which is likely or achievable. ORIGIN …   English terms dictionary

  • possible — I adjective achievable, anticipated, apt, attainable, believable, capable, cogitable, conceivable, credible, feasible, grantable, imaginable, liable, likely, obtainable, performable, plausible, potential, probable, promising, rational, realizable …   Law dictionary

  • possible — c.1300, from L. possibilis that can be done, from posse be able (see POTENT (Cf. potent)) …   Etymology dictionary

  • possible — [adj] likely, attainable accessible, achievable, adventitious, advisable, available, breeze*, can do*, cinch, conceivable, credible, dependent, desirable, doable, dormant, duck soup*, easy as pie*, expedient, feasible, fortuitous, hopeful,… …   New thesaurus