bailleur


bailleur
bailleur, eresse
(ba-lleur, lle-rè-s', ll mouillées, et non ba-yeur ; il ne faut pas confondre l'a de bailleur avec l'â de bâilleur, qui est long) s. m. et f.
   Terme de pratique. Celui, celle qui donne à bail.
   Bailleur de fonds, celui qui fournit de l'argent.
   Bailleur de bourdes, celui qui a l'habitude de dire, de conter des choses fausses.
   Cette locution vieillit.
   Au jeu de paume, celui qui livre l'éteuf, c'est-à-dire qui sert la balle.
   Bailler.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
BAILLEUR. Ajoutez :
   Bailleur de blé se disait, dans les anciens moulins, de l'auget distributeur.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bailleur — bailleur, bailleresse [ bajɶr, bajrɛs ] n. • 1270; de bailler 1 ♦ Dr. Personne qui donne une chose à bail. Le bailleur et le preneur. 2 ♦ Bailleur de fonds : personne qui fournit des fonds pour une entreprise déterminée. ⇒ commanditaire,… …   Encyclopédie Universelle

  • bailleur — BAILLEUR. s. m. Terme de Pratique. Il ne se dit guère que de Celui qui baille à ferme, et par opposition à celui qui prend une ferme, et qu on appelle Preneur. Le Bailleur et le Preneur …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bâilleur — BÂILLEUR. s. m. Qui bâille, qui est sujet à bâiller. C est un grand bâilleur …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bailleur — Bailleur, Praebitor, Tributor. Bailleur de beaux jours, Nugator, Crestologus …   Thresor de la langue françoyse

  • bâilleur — bâilleur, euse (bâ lleur, lleû z , ll mouillées, et non bâ yeur) s. m. et f. Celui, celle qui bâille, qui est sujet à bâiller souvent. ÉTYMOLOGIE    Bâiller …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BAILLEUR — s. m. T. de Pratique. Celui qui baille à ferme ou à loyer ; par opposition à Celui qui prend une ferme, ou une maison à loyer, et qu on appelle Preneur. Le bailleur et le preneur. Voyez BAILLERESSE.  En termes de Commerce, Bailleur de fonds,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Bailleur — A bailleur, a French term, is a land owner who outsourced uncultivated parcels of land as part of an early Middle Age share cropping system known as complant mdash; a precursor to the métayage system. Under this system, a laborer known as a… …   Wikipedia

  • bailleur — I. Bailleur. subst. masc. Qui bâille, sujet à bâiller. C est un grand bâilleur. On dit prov. & bass. qu Un bon bâilleur en fait bâiller deux. II. Bailleur. s. m. v. Celuy qui baille. Il semble qu il ne se dit proprement que de celuy qui baille à… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • BÂILLEUR — s. m. Celui qui bâille, qui est sujet à bâiller souvent. C est un grand bâilleur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Bailleur — Contrat de bail Pour les articles homonymes, voir Baux (homonymie). Pour consulter un article plus général, voir : Contrat …   Wikipédia en Français