prolonger


prolonger
(pro-lon-jé. Le g prend un e devant a et o : prolongeant, prolongeons) v. a.
   Faire durer plus longtemps.
   J'ai prolongé de douze ans la durée de l'empire de Phocas...., CORN. Héracl. Examen..
   Je cherche à prolonger le péril que je fuis, RAC. Mithr. II, 6.
   Et cette guerre, Arcas, selon toute apparence, Aurait dû plus longtemps prolonger son absence [d'Achille], RAC. Iphig. I, 1.
   Et ne prolongez point de dangereux adieux, RAC. Bajaz. II, 5.
   C'est prolonger la vie des grands hommes que de poursuivre dignement leurs entreprises, FONTEN. Leibnitz..
   Aussitôt qu'il [Louis XI] aperçut François de Paule, il courut au-devant de lui, et se jeta à ses pieds, en le suppliant de lui prolonger la vie, DUCLOS Oeuv. t. III, p. 331.
   Ne croyant point que des jours où son esprit ne pourrait penser, où son coeur aurait perdu ses affections, méritassent d'être prolongés, CONDORCET Bucquet..
   Et dans l'être qu'il aime il prolonge son être, DELILLE Imag. VI.
   Différer, ajourner.
   Il [saint Grégoire de Nazianze] répond à ceux qui prenaient occasion de différer leur baptême à cause que Jésus-Christ n'a été baptisé qu'à trente ans, qu'il a été libre de prolonger son baptême à celui qui, étant la pureté même, n'avait rien à purifier, BOSSUET Déf. de la trad. et des saints Pères, VIII, 32.
   Rendre plus long en étendue. Prolonger un mur, une galerie.
   Newton [voyant tomber un fruit d'un arbre].... se laissa aller à une méditation profonde sur la cause qui entraîne ainsi tous les corps vers une ligne qui, si elle était prolongée, passerait à peu près par le centre de la terre, VOLT. Phil. Newt. III, 3.
   Aux rives du Silare, où des forêts d'yeuses Prolongent dans les champs leurs ombres ténébreuses, DELILLE. Géorg. III.
   Si le soleil prolonge un rayon lumineux, sa substance n'est pas séparée, mais étendue, CHATEAUBR. Génie, I, I, 3.
   Terme de marine. Prolonger une côte, aller le long d'une côte.
   Je continuai à prolonger la côte à une lieue de distance...., LA PÉROUSE Voy. t. II, p. 227, dans POUGENS.
   Prolonger un navire, se ranger le long d'un navire pour l'aborder.
   Prolonger une bordée, pousser la bordée que l'on court plus loin qu'on n'avait d'abord intention de le faire.
   Se prolonger, v. réfl. Recevoir plus de durée.
   Plus les affaires se prolongent, et plus elles donnent le temps au public de revenir à la raison, VOLT. Lett. Richelieu, 3 mars 1777.
   Aux plaisirs de la table se mêlaient ceux de la danse, de la musique, et de plusieurs autres exercices, qui se prolongèrent bien avant dans la nuit, BARTHÉL. Anach. ch. 35.
   Avec ellipse du pronom se.
   C'est à regret que je vois prolonger le temps qui doit nous rapprocher, J. J. ROUSS. à Vernes, 28 mars 1756.
   Recevoir plus d'espace, plus d'étendue.
   Si de la mer du Sud nous passons dans celle du Nord, nous trouverons que l'empire espagnol s'y prolonge depuis le Mississipi jusqu'à l'Orénoque, RAYNAL Hist. phil. VIII, 35.
   Le chemin [des Thermopyles] n'offre d'abord que la largeur nécessaire pour le passage d'un chariot ; il se prolonge ensuite entre des marais que forment les eaux de la mer et des rochers presque inaccessibles...., BARTHÉL. Anach. Introd. part. II, sect. 2.
   Vois-tu cet horizon qui se prolonge immense ?, P. LEBRUN Marie St. III, 1.
   Terme militaire. Se prolonger, étendre ses troupes.
   Le maréchal [Ney] s'était prolongé le 18 avril jusqu'à Weimar, d'où sa cavalerie avait chassé un parti de cavalerie prussienne, CHARRAS Hist. de la guerre de 1813, p. 510.
   XIIIe s.
   Cil est enemis de soi meisme, qui prolongue la vie à ses ennemis, BRUN. LATINI Trésor, p. 399.
   Commence, car se tu prolongues [remets] les oevres de bien faire...., BRUN. LATINI ib. p. 389.
   XIVe s.
   Jà soit ce que la cure se prolongue, ne cesse pas de ceste cure, LANFRANC f° 12.
   XVe s.
   Cils qui prolongeoient tant qu'ils pouvoient, disoient : Commencez ailleurs et puis vous retournerez par ici, FROISS. III, IV, 11.
   XVIe s.
   Si [Jugurtha] vescut encore là six jours combatant contre la faim, et desirant tousjours prolonger sa miserable vie jusques à la derniere heure, AMYOT Marius, 21.
   Pensant qu'il estoit plus expedient de prolonger le temps, et tirer ceste guerre en longueur, AMYOT Lucull. 15.
   Wallon, prolongi ; provenç. perlongar, perlonjar, prolonguar ; espagn. perlongar, prolongar ; ital. prolungare ; du lat. prolongare, qui vient de pro, en avant, et longus, long (voy. long).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prolonger — [ prɔlɔ̃ʒe ] v. tr. <conjug. : 3> • XIIIe; prolonger, d apr. allonger; prolonguer 1265; bas lat. prolongare ♦ Faire aller au delà d une limite antérieurement fixée. 1 ♦ Faire durer plus longtemps; accroître, augmenter la durée de (⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • prolonger — Prolonger, Ducere, Producere, Prolongare, Propagare, Rem aliquam trahere, Prorogare. Prolonger et differer, In serum rem aliquam trahere. Prolonger la guerre, Bellum trahere. Prolonger jusques à la venuë du Prince, In aduentum principis trahere.… …   Thresor de la langue françoyse

  • prolonger — Prolonger. v. act. Faire durer plus longtemps, rendre de plus longue durée. Prolonger une affaire. prolonger une treve. prolonger les maux, les miseres de quelqu un. prolonger la guerre. prolonger le terme d un payement. prolonger la vie.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Prolonger — Pro*long er, n. One who, or that which, causes an extension in time or space. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • PROLONGER — v. a. Faire durer plus longtemps, rendre de plus longue durée. Prolonger une affaire. Prolonger une trêve. Prolonger les maux, les misères, les souffrances de quelqu un. Prolonger la guerre. Prolonger le terme d un payement. Prolonger les jours… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PROLONGER — v. tr. Faire durer plus longtemps. Prolonger une affaire. Prolonger une trêve. Prolonger les maux, les misères, les souffrances de quelqu’un. Prolonger la guerre. Prolonger une séance. Prolonger le terme d’un paiement. Ne prolongez pas son erreur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • prolonger — noun see prolong …   New Collegiate Dictionary

  • prolonger — See prolong. * * * …   Universalium

  • prolonger — noun One who or that which prolongs, or lengthens in time or space …   Wiktionary

  • prolonger — pro·long·er …   English syllables


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.