proportionner


proportionner
(pro-por-sio-né ; en vers, de cinq syllabes) v. a.
   Garder la proportion convenable, établir un juste rapport entre une chose et une autre.
   ....Proportionnez vos voeux à vos mérites, ROTR. Vencesl. I, 4.
   À votre avis, mes pères, est-ce par grimace et par feinte que les juges chrétiens ont établi ce jugement ? et ne l'ont-ils pas fait pour proportionner les lois civiles à celles de l'Évangile ?, PASC. Prov. XIV.
   Salomon fit ce grand ouvrage [le temple] avec la magnificence qu'on a vue ailleurs ; car il le voulait proportionner, autant qu'il pouvait, à la grandeur de celui qui voulait y être servi, BOSSUET Polit. VII, V, 1.
   Si Lulli a excellé dans son art, il a dû proportionner, comme il a fait, les accents de ses chanteurs et de ses chanteuses à leurs récits et à leurs vers ; et ses airs, tant réputés dans le monde, ne servent qu'à insinuer les passions les plus décevantes, BOSSUET Comédie, 3.
   Dieu, dans toute la terre, a proportionné les organes et les facultés des animaux, depuis l'homme jusqu'au limaçon, au lieu où il leur a donné la vie, VOLT. Jenni, 9.
   Se proportionner, v. réfl. Être mis en proportion avec.
   La population se proportionne exactement aux moyens de subsistance, Presse scientifique, 1861, t. I, p. 233.
   Fig. Se mettre à la portée. Se proportionner à l'intelligence de ses auditeurs.
   [Le prince de Condé] s'accommodant et se proportionnant à tous, BOURDAL. Or. fun. de Condé..
   Il [Mentor] avait même je ne sais quoi de complaisant et d'enjoué, quand il voulait se proportionner aux besoins des autres et leur insinuer quelque vérité, FÉN. Tél. x..
   Pour moi, je me livrais tout entier aux plus courageux et aux habiles.... je me proportionnais aux autres, VAUVENARGUES. Dial. 16.
   Dieu, malgré sa défense de peindre et de sculpter aucune figure, a daigné se proportionner à la faiblesse humaine, qui demandait qu'on parlât aux sens par des images, VOLT. Dict. phil. Idolâtrie..
   Se proportionner à son sujet, donner à son style la forme qui convient au sujet.
   XIVe s.
   Le nombre des trente cinq lignies [tribus] ne se proporcione pas au nombre des centuries dessus dictes, BERCHEURE f° 21, verso..
   Retourne le nez [à demi tranché] adroit en sa forme, en proporcionant les narrilles en leur droit point si comme elles souloient, LANFRANC f° 27.
   Science de proporcionner [les médicaments], LANFRANC f° 119, verso..
   XVIe s.
   D'une stature droicte et bien proportionnée, MONT. II, 17.
   Il fault que les licts soient proportionnez à la maison, les vestemens sortables aux licts, AMYOT Lyc. 23.
   Les colomnes estoient fort bien proportionnées de la grosseur à la haulteur, AMYOT Publ. 29.
   Prov. et espagn. proporcionar ; ital. proporzionare ; du lat. proportionare (QUICHERAT, Addenda) ; voy. proportion.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • proportionner — Proportionner …   Thresor de la langue françoyse

  • proportionner — [ prɔpɔrsjɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • 1483 ; « préparer, mettre en état, etc. » 1314; lat. proportionare, de proportio ♦ Rendre (une chose) proportionnelle (à une autre); établir une égalité de rapports, un rapport convenable, normal entre …   Encyclopédie Universelle

  • proportionner — Proportionner. v. a. Garder la proportion & la convenance necessaire. Proportionner sa dépense à son revenu. proportionner ses desseins & ses entreprises à ses forces. proportionner son discours à l intelligence & à la capacité de son auditoire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • PROPORTIONNER — v. a. Garder la proportion et la convenance nécessaire, établir un juste rapport entre une chose et une autre. Il faut proportionner les peines aux délits, les délits et les peines. Proportionner sa dépense à son revenu. Proportionner ses… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PROPORTIONNER — v. tr. Garder la proportion et la convenance nécessaire, établir un juste rapport entre une chose et une autre. Il faut proportionner les peines aux délits, les délits et les peines. Proportionner sa dépense à son revenu. Proportionner ses… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • proportionner — vt. PROPORCHONÂ (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • doser — [ doze ] v. tr. <conjug. : 1> • 1558; de dose 1 ♦ Déterminer la dose de (un médicament). Compte gouttes pour doser un remède. 2 ♦ Déterminer la proportion des différents ingrédients qui entrent dans (un médicament, et par ext. dans un… …   Encyclopédie Universelle

  • mesurer — [ məzyre ] v. <conjug. : 1> • 1080; bas lat. mensurare, de mensura → mesure I ♦ V. tr. Évaluer par la mesure. 1 ♦ Évaluer (une longueur, une surface, un volume) par une comparaison avec un étalon de même espèce. ⇒ apprécier, estimer.… …   Encyclopédie Universelle

  • proporţiona — PROPORŢIONÁ, proporţionez, vb. I. tranz. A face să fie proporţionat, a stabili un raport de proporţionalitate între lucruri, noţiuni, fenomene etc. [pr.: ţi o ] – Din fr. proportionner, lat. proportionare. Trimis de ana zecheru, 23.04.2004. Sursa …   Dicționar Român

  • dimensionner — [ dimɑ̃sjɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • 1927 ; de dimension 1 ♦ Techn. Calculer les dimensions de (un objet) en fonction d un usage. Recomm. offic. proportionner. P. p. adj. Pièce bien dimensionnée. 2 ♦ Didact. Donner une certaine importance… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.