péage

péage
(pé-a-j') s. m.
   Droit seigneurial qui se prenait sur le bétail ou sur la marchandise qui passe, pour entretenir les ponts et les passages.
   Quelqu'un de ces pâtres qui habitent les sables voisins de Palmyre, devenu riche par les péages de vos rivières, achètera un jour à deniers comptants cette royale maison, LABRUY. VI.
   Droit de passage, qui se lève pour l'entretien d'un pont, d'une chaussée, d'un port, etc.
   Fig.
   gouffre, banc ni rocher, n'exigea de péage D'aucun de ses ballots, LA FONT. Fabl. VII, 14.
   Lieu où l'on paye ce droit. Il faut s'arrêter au péage.
   Ce mot est devenu le nom propre de quelques villes ou bourgs où était établi autrefois un péage. Le Péage lez Romans ou bourg du péage.
   XIIe s.
   Car onc ne lui rendimes chevage nule fois, Costume ne paage...., Sax. XXXIII.
   XIIIe s.
   Peagiers est à petit Pont, pour ce qu'il doit demander son paage as marchans, Liv. des mét. 134.
   Jamès en foire n'en marchié Deuz fois poiage ne donront, Mais par tot quitement iront, Ren. 19633.
   Ou vintiesme an de mon aage, Ou point qu'amors prend le paage Des jones gens...., la Rose, 22.
   Prov. pezatge, peatge, peage ; catal. peatge ; espagn. peage ; ital. pedaggio ; du bas-lat. pedaticum, de pedes, piéton, qui vient de pes, pedis, pied (voy. ce mot) : mot à mot, action de porter le pied, de passer, et droit de passage.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

См. также в других словарях:

  • péage — péage …   Dictionnaire des rimes

  • péage — [ peaʒ ] n. m. • paage v. 1150; lat. pop. °pedaticum « droit de mettre le pied (pes, pedis), de passer » 1 ♦ Droit que l on paye pour emprunter une voie de communication (d abord droit féodal). Autoroute, pont à péage. Par ext. Chaîne de… …   Encyclopédie Universelle

  • Peage — Péage Le péage est un droit que l on doit acquitter pour franchir un passage ou emprunter un ouvrage d art. Il peut s appliquer aux personnes, aux véhicules, ou aux marchandises transportées. Le terme désigne aussi dans le langage courant le… …   Wikipédia en Français

  • peage — PEAGE. s. m. Droit qui se leve pour un passage. Prendre le peage. payer le peage. cela ne doit point de peage. peage de long ou de traverse qui se leve sur les grands chemins, sur les rivieres. les fermiers du peage. Il se prend aussi pour le… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • peage — Peage, Vectigal. Peage et passage de toute chose quelconque, Portorium. Avoir charge et entendre au fait du peage des ports, et passages, Operas in portu dare …   Thresor de la langue françoyse

  • Peage — Pe age, n. See {Paage}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Péage — (franz., spr. peāsch ), Wegegeld, insbes. Bezeichnung der Gebühr für die Mitbenutzung einer Eisenbahnstrecke durch eine andre an beiden Endpunkten (den Abzweigungsstationen) anschließende Eisenbahn im Durchgangsverkehr. Man spricht dann von einem …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Péage — (frz., spr. peahsch ), Wegegeld, bes. im Eisenbahnwesen die Gebühr für die Mitbenutzung einer Eisenbahnstrecke durch eine andere Linie …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Péage — Le péage est un droit que l on doit acquitter pour franchir un passage ou emprunter un ouvrage d art. Il peut s appliquer aux personnes, aux véhicules, ou aux marchandises transportées. Le terme désigne aussi dans le langage courant le poste de… …   Wikipédia en Français

  • PÉAGE — s. m. Droit qui se lève sur les personnes, les animaux, les marchandises, pour leur passage sur un chemin, sur un pont, sur une rivière, etc. Prendre le péage. Payer, acquitter le péage. Cela ne doit point de péage.   Il se dit aussi Du lieu où l …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»