quia


quia
(kui-ia)
Mot usité dans ces phrases proverbiales : être à quia, mettre à quia, être réduit, réduire quelqu'un à ne pouvoir répondre.
   Par hasard disputant, si quelqu'un lui réplique, Et qu'il soit à quia, RÉGNIER Sat. X..
   Je vais engager notre bon seigneur dans un labyrinthe, où de plus grands docteurs que lui demeureraient à quia, CYR. DE BERG. Pédant joué, V, 4.
   Fig. Mettre à quia, faire taire, ôter toute force.
   L'aveu que ma bouche octroya Mit les droits de l'homme à quia, BÉR. Prétint..
   XVIe s.
   Quand les lavandieres sont à quia et au bout du rollet de leurs injures, DUFAIL Contes d'Eutrapel, ch. 30.
   De canonner à mort l'Anglets sur nous tempeste ; Recommençant la feste, d'engins nous festia Aux pieds et à la teste, et fusmes à quia, MORIN Siege de Boulogne, p. 34.
   Lat. quia, parce que. Être à quia représente la situation de celui à qui dans la controverse on pose une question cur ou quare, et qui répond quia, parce que, sans pouvoir aller plus loin.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • quia — quia …   Dictionnaire des rimes

  • quia (à) — ⇒QUIA (À), loc. adv. A. Vieilli. [Le suj. désigne une pers.] Être à quia. N avoir rien à répondre. (Ds LITTRÉ). Mettre, réduire qqn à quia. Mettre quelqu un dans l impossibilité de répondre, de répliquer. Laissez moi lui répondre; j ai de quoi le …   Encyclopédie Universelle

  • quia — (à) [ akɥija ] loc. adv. • 1460; lat. quia « parce que », introd. en lat. scolast. une explication insuffisante ♦ Vieilli Mettre, réduire qqn à quia, le mettre dans l impossibilité de répondre. ⇒ embarrasser. Être à quia : n avoir rien à répondre …   Encyclopédie Universelle

  • quia\ à — quia (à) [ akɥija ] loc. adv. • 1460; lat. quia « parce que », introd. en lat. scolast. une explication insuffisante ♦ Vieilli Mettre, réduire qqn à quia, le mettre dans l impossibilité de répondre. ⇒ embarrasser. Être à quia : n avoir rien à… …   Encyclopédie Universelle

  • quia — QUIA, à quia. Terme emprunté du latin. On s en sert en stile familier seulement dans ces phrases. Il est à quia. je l ay mis à quia, &c. pour dire, Je l ay mis à bout, il ne sçait plus que dire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ¡quiá! — interjección 1. Uso/registro: vulgar, vulgar. Expresión usada como respuesta, con que se niega o pone en duda lo que dice alguien: Me lo darás mañana . ¡Quiá, difícil lo veo! . ¿Cederle yo el paso a ese hombre? ¡Quiá, eso sería lo último!… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • quia — / kwia/ s.m. [dal lat. quia perché ], solo al sing., lett. [argomento principale: venire al q. ] ▶◀ dunque, sodo. ‖ centro, cuore, essenza, fulcro, nòcciolo, nucleo …   Enciclopedia Italiana

  • Quia —         (лат.) ибо. Философский энциклопедический словарь. М.: Советская энциклопедия. Гл. редакция: Л. Ф. Ильичёв, П. Н. Федосеев, С. М. Ковалёв, В. Г. Панов. 1983 …   Философская энциклопедия

  • quia — quia. (De qué ha [de ser]). interj. coloq. U. para denotar incredulidad o negación …   Enciclopedia Universal

  • quia — (De qué ha [de ser]). interj. coloq. U. para denotar incredulidad o negación …   Diccionario de la lengua española