bardeau

bardeau
(bar-dô) s. m.
   Ais mince et court dont on se sert pour couvrir les maisons.
   Petit train de bois.
   XVIe s.
   Il pousse son cheval à grand force sur un bardeau ou bastardeau fait à travers la rivière pour retenir l'eau, D'AUB. Hist. III, 260.
   Barde 1 ; le bardeau étant assimilé à une barde qui couvre.
   Ce qui prouve la justesse de cette étymologie, c'est que barder a signifié couvrir, et même paver : Les oeuvres et reparacions de bardement ou pavement.... premierement de barder et paver de bonnes pierres, DU CANGE bardatus..
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
2. BARDEAU (bar-dô), s. m. Terme d'imprimerie. Réserve de caractères, distribuée comme la casse, dans laquelle on survide les sortes surabondantes (voy. casseau).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

См. также в других словарях:

  • bardeau — BARDEAU. s. m. Petits ais minces et courts, dont on couvre les maisons, et dont on se sert à divers autres usages. Un millier de bardeaux. Une maison couverte de bardeau. Acheter du bardeau …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bardeau — Bardeau. s. m. Petits ais minces & courts, dont on couvre des maisons, & dont on se sert à divers autres usages. Un millier de bardeau. une maison couverte de bardeau …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bardeau — (fr., spr. Bardoh), so v.w. Maulesel …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bardeau — bardeau, bardot nm barrage en travers d un cours d eau Anjou …   Glossaire des noms topographiques en France

  • bardeau — à couvrir maisons et aisselles, Scandula, scandulae …   Thresor de la langue françoyse

  • bardeau — 1. bardeau [ bardo ] n. m. • 1359; p. ê. de 2. barde → bardot ♦ Petite planche clouée sur volige employée dans la construction, surtout pour remplacer tuiles et ardoises dans la couverture des maisons. Des chalets « aux toits soigneusement… …   Encyclopédie Universelle

  • Bardeau —  Pour les articles homophones, voir Bardot et Bardo. Bardeaux entourant une fenêtre de la façade arrière de la villa Déramond Barre, à Saint Denis de la Réunion …   Wikipédia en Français

  • BARDEAU — s. m. Il se dit de Petits ais minces et courts, dont on couvre les maisons, et qu on emploie à divers autres usages. Un millier de bardeaux. Une maison couverte de bardeau. Acheter du bardeau …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • bardeau — nm., éclisse, aisseau, ais mince, planchette de bois éclaté, essandole, (tuile en bois de 40 à 45 cm. de long et 10 à 12 mm d épaisseur pour couvrir les toits ; elle est clouée aux deux extrémités sur des lattes) : BARDÔ (Manigod, Villards Thônes …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • BARDEAU — n. m. Petite planche mince et courte, employée dans les constructions, surtout pour couvrir les maisons. Il se dit, en termes d’Imprimerie, d’une Boîte spéciale dans laquelle les caractères sont mis en réserve …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»