rembourser


rembourser
(ran-bour-sé) v. a.
   Rendre de l'argent déboursé. Rembourser un billet, une somme, un contrat. Rembourser les frais d'un procès.
   On a toujours attaqué cet infâme abus [la vénalité des charges de magistrature] par des cris impuissants, parce qu'il eût fallu rembourser les offices qu'on avait vendus, VOLT. Dict. phil. Esprit des lois..
   Il est beaucoup plus honnête avec des amis dans le cas où je me trouve, de leur économiser la dépense, que d'offrir de la leur rembourser, J. J. ROUSS. Lett. à M. d'Yvernois, Corresp. t. V, p. 68, dans POUGENS. Il faut rembourser toutes les charges supprimées, et restituer les cautionnements, Rapport Montesquiou, 27 août 1790, p. 5.
   Rembourser une rente, en acquitter le principal.
   Il se dit des personnes à qui on rend l'argent qu'elles ont déboursé.
   Mais si M. Terrai veut bien me rembourser, VOLT. Jean qui pleure.
   Si vous étiez en état de les rembourser tous [les créanciers de l'État], vous pourriez avec justice les traiter tous avec égalité, Rapport Montesquiou, 27 août 1790, p. 5.
   Dédommager.
   Cet avantage l'a déjà remboursé de cette avance, J. J. ROUSS. Hél. V, 2.
   Fig. et familièrement. Recevoir, en parlant de choses mauvaises, désagréables.
   Ils [le joueur et Boisseuil] s'allèrent battre sur-le-champ ; Boisseuil y remboursa deux coups d'épée, de l'un desquels il pensa mourir, SAINT-SIMON 219, 210.
   Il [M. Silhouette] ramène les temps propices Et des Sullys et des Colberts, Et rembourse de mauvais vers Pour le prix de ses grands services, VOLT. Lett. en vers et en prose, 123.
   J'aime mieux rembourser une brusquerie qui me profite, que de garder une erreur qui me nuirait, DIDER. Lett. à Falconet, sept. 1766.
   En ce sens, il se dit pour embourser ; car, s'il gardait son sens, il signifierait plutôt donner que recevoir.
   Se rembourser, v. réfl. Rentrer dans les sommes qu'on avait déboursées. Il s'est remboursé de toutes ses avances.
   XVIe s.
   Ilz luy mandoient que, pour se rembourser de ce qu'on luy avoit osté, il prist cinq cents talents de l'argent du roy, AMYOT Eum. 24.
   J'aurois, dit-il, honte de desbourser [dépenser] avec vous, et ne rembourser pas ce que je doys à cestuycy, AMYOT De la mauvaise honte, 13.
   Il n'y a rien à rembourser, tout est à boire, COTGRAVE .
   Re..., en, et bourse.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rembourser — [ rɑ̃burse ] v. tr. <conjug. : 1> • 1444; de re et embourser « mettre dans une bourse », de 1. bourse 1 ♦ Rendre à une personne physique ou morale (l argent qu elle a consenti à avancer). Rembourser une somme d argent à un prêteur. ⇒ rendre …   Encyclopédie Universelle

  • rembourser — Rembourser, voyez Embourser. Rembourser les deniers despendus en la guerre, Praestare quod factum est impensae in bellum, Refundere …   Thresor de la langue françoyse

  • rembourser — Rembourser. v. a. Rendre l argent qu un homme a desboursé, ou la valeur d une chose qu on a retirée de luy. Je luy ay remboursé ses frais. je l ay remboursé de ses frais. si on supprime ma charge, on me remboursera. Le Roy rentre dans son domaine …   Dictionnaire de l'Académie française

  • REMBOURSER — v. a. Rendre l argent qui a été déboursé, payer à quelqu un le prix de ce qu il avait acheté et qu il cède ; dédommager des dépenses qu on a fait faire ou des pertes qu on a causées. Rembourser une somme. Rembourser un contrat. Rembourser une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • REMBOURSER — v. tr. Rendre à quelqu’un le montant de ses débours; payer à quelqu’un le prix de ce qu’il avait acheté et qu’il n’a pas reçu ou dont il se refuse à prendre livraison; compenser des dépenses qu’on a fait faire ou des pertes qu’on a causées.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • rembourser — vt. RANBORSÂ, rêborsâ (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • remboursement — [ rɑ̃bursəmɑ̃ ] n. m. • 1432; de rembourser ♦ Action de rembourser. Remboursement d une dette. ⇒ acquittement. Remboursement d une rente (⇒ rachat) , d un emprunt (⇒aussi désendettement) . Remboursement des frais engagés. ⇒ défraiement. (1911)… …   Encyclopédie Universelle

  • Dette publique — La dette publique est, dans le domaine des finances publiques, l ensemble des engagements financiers pris sous formes d emprunts par l État, les collectivités publiques et les organismes qui en dépendent directement (certaines entreprises… …   Wikipédia en Français

  • Dette publique de la France — Dette publique de la France, en % du PIB, et en milliards d euros courants, en fin d année, 1978 2010. La dette publique de la France, rigoureusement dette brute de l’ensemble des administrations publiques françaises, est l ensemble des… …   Wikipédia en Français

  • dette — [ dɛt ] n. f. • 1160; lat. debita, plur. neutre devenu n. f. en lat. pop.; de debere « devoir » ♦ Ce qu une personne doit à une autre. ⇒ 1. devoir. 1 ♦ Obligation pour une personne (⇒ 1. débiteur) à l égard d une autre (⇒ créancier) de faire ou… …   Encyclopédie Universelle