renommer


renommer
(re-no-mé) v. a.
   Nommer, élire de nouveau. Les électeurs l'ont renommé.
   On met la table au ministère ; Renommez-moi, je suis pressé, BÉRANG. Ventru aux él..
   Nommer avec éloge. Ce chanteur que partout on renomme.
   Saint Paul enseigna aux prédicateurs qu'ils doivent s'étudier non à se faire renommer par leur éloquence...., BOSSUET Sermons, Parole de Dieu, 1.
   Se renommer, v. réfl. Acquérir du renom.
   Ils se renommaient trop par la grandeur de leur race, MASS. Carême, Injust. du m..
   Se renommer de quelqu'un, se réclamer de lui, s'autoriser de son nom auprès d'un autre.
   Il s'est rencontré des charlatans et cabalistes, lesquels sans se renommer de la rose-croix, nous ont montré des effets sans comparaison plus émerveillables, NAUDÉ Rosecroix, VII, 4.
   Les protestants se renomment des Vaudois, les Vaudois de leur prétendu compagnon de saint Sylvestre, BOSSUET Var. 11.
   S'il s'avise de se renommer de moi, ni de dire à personne que je suis son père, DANCOURT Eaux de Bourbon, SC. 19.
   J'écris à M. le duc d'Aiguillon, et je me renomme de vous dans ma lettre ; j'espère que vous ne me démentirez pas, VOLT. Lett. Richelieu, 23 sept. 1771.
   XIe s.
   Charles [crie] Montjoie l'enseigne renumée, Ch. de Rol. CCLX.
   XIIe s.
   Le temple renomé par tot le monde, Machab. II, 2.
   E li reis Oziaz, qui mult est renumez, Th. le mart. 74.
   Nos faisons ui, chier frere, l'encommencement de l'avent, cuy [qui] nous est asseiz renommeiz et connuiz al munde, si cum sunt li nom des altres sollempniteiz, ST BERN. p. 521.
   XIIIe s.
   En Keux le seneschal te mire, Qui jadis par son mokeïs Fu mal renomés et haïs, la Rose, 2102.
   À briement parler, on ne doit laissier le [la] garde des enfans sous-aagiés ne des orfelins à nului qui soit mal renommés de vilain cas, BEAUMANOIR XV, 32.
   XVe s.
   Les grands prouesses dont il estoit renommé, FROISS. I, I, 300.
   Et pour ce ai voulu entreprendre, Qu'on ne m'en puisse renommer [accuser d'ingratitude], De venir vers vous de çà mer, E. DESCH. Poésies mss. f° 484.
   XVIe s.
   Si celui, dit-il, qui se renomme frere [passe pour frère] entre vous, est paillard ou avaricieux, je ne vous permets point de manger avec lui, CALV. Inst. 989.
   En voyant tes grandeurs, que feroy-je sinon Renommer ta louange, et celebrer ton nom ?, RONS. 863.
   Que tu es renommée, D'estre tombe nommée D'un, de qui l'univers Chanta les vers, RONS. L'élection de son sépulcre..
   Re..., et nom ; provenç. renomnar, renompnar, renomenar ; espagn. renombrar ; ital. rinomare.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • renommer — [ r(ə)nɔme ] v. tr. <conjug. : 1> • renumer 1080; de re et nommer 1 ♦ Vx Nommer souvent et avec éloges, célébrer. 2 ♦ (1669) Mod. Nommer et par ext. élire une seconde fois, une autre fois. ⇒ réélire. ● …   Encyclopédie Universelle

  • renommer — Renommer. v. a. Nommer avec éloge. Ce Prince s est fait renommer par tout. ses belles actions l ont fait renommer par toute la terre. On dit, Se renommer de quelqu un, pour dire, S avoüer de quelqu un, se servir du nom de quelqu un auprés d un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • renommer — Renommer. Se renommer de quelqu un. {{o=qu elqu un}} Qui est renommé, Nominatus, Celeber, Gloriosus, Clarus, Nobilis. Qui est fort bien renommé soit en bien ou mal, Famosus. Un advocat renommé, Causidicus in patrociniis, atque in officiis… …   Thresor de la langue françoyse

  • RENOMMER — v. a. Nommer, élire de nouveau. Les électeurs l ont renommé.   Il signifie aussi, Nommer avec éloge. Ce prince s est fait renommer partout. Ses belles actions l ont fait renommer par toute la terre. Ce héros qu on renomme en tous lieux.   Avec le …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • RENOMMER — v. tr. Nommer, élire de nouveau. Les électeurs l’ont renommé. Il signifie aussi Nommer avec éloge, entourer de renom. Le prince s’est fait renommer partout. Ses belles actions l’ont fait renommer par toute la terre. Ce héros qu’on renomme en tous …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • renommer — ● vt. ►GESTFICH Donner un nouveau nom à un fichier …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • renommer — vt. , nommer une seconde fois ; donner un autre nom : rnomâ (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Renommer en masse — Traitement par lots En informatique, un traitement par lots (batch processing en anglais) est un enchaînement automatique de commandes sans intervention d un opérateur. Le déclenchement de ces traitements peut ainsi être automatisé, par exemple… …   Wikipédia en Français

  • Departement — Département français Pour consulter un article plus général, voir : Administration territoriale de la France. Carte des 96 départements français de métropole …   Wikipédia en Français

  • Departement francais — Département français Pour consulter un article plus général, voir : Administration territoriale de la France. Carte des 96 départements français de métropole …   Wikipédia en Français