robinet


robinet
(ro-bi-nè ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas) s. m.
   Pièce d'un tuyau de fontaine qui sert à retenir et à faire couler l'eau à volonté.
   Comme si, en ouvrant le robinet d'une fontaine, nous pensions former l'eau qui en coule, VOLT. Princ. d'act. 9.
   Fig. et familièrement.
   Celle [la fontaine de larmes] de Mme de Savoie doit ouvrir tous ses robinets ; n'êtes-vous pas bien étonnée de cette mort du duc de Savoie... ?, SÉV. 19 juin 1675.
   Robinet de deux pouces, de trois pouces d'eau, robinet par où passent deux pouces, trois pouces d'eau.
   Robinet de demi-pied, robinet par où passe un demi-pied d'eau.
   Robinet à deux eaux, celui dont la clef est percée de manière à correspondre à volonté à deux tuyaux différents.
   Robinet flotteur, celui qui s'ouvre ou se ferme selon l'élévation de l'eau.
   Fig. Fermer le robinet, cesser de donner, de fournir de l'argent.
   St-Amand [beau-père du jeune de Grignan] s'en trouva si offensé [du mot de Mme de Grignan, qu'il fumait les terres], qu'il ferma le robinet, SAINT-SIMON 140, 45.
   Fig. Tenir le robinet, user d'une chose à sa volonté.
   Fénelon avait un esprit facile, ingénieux, fleuri, agréable, dont il tenait pour ainsi dire le robinet, SAINT-SIMON 302, 177.
   Fig. Un robinet d'eau tiède, un homme qui parle longuement et ne dit que des choses communes.
   Tout tuyau qui sert à donner et à retenir la liqueur contenue dans un vase. Le robinet d'un tonneau, d'une cuve, d'une fontaine de cuisine.
   Fig.
   Il [Maupertuis] a ouvert le robinet du mauvais tonneau quand il s'est trouvé auprès de Jupiter [le roi de Prusse], VOLT. Lett. König, juin 1753.
   Les deux tonneaux de Jupiter [du bien et du mal] ont toujours leur robinet ouvert, VOLT. Lett. d'Argenson, 8 janv. 1741.
   Le robinet d'une machine pneumatique, ce qui sert à retenir l'air dans cette machine, et à l'en faire sortir.
   Se dit quelquefois pour la clef du robinet. Tourner le robinet. Lâcher le robinet.
   Fig. et familièrement. Quand une fois le robinet est lâché, il a de la peine à finir, se dit d'un grand parleur qui ne sait pas s'arrêter.
   Fig.
   Le robinet [des grâces] était tourné : Heudicourt obtint pour son fils la survivance de sa charge de grand louvetier, SAINT-SIMON 454, 138.
   Nom vulgaire du lychnis dioica.
   XVe s.
   Et par special ....decouroit vin en aucuns carrefours abondamment en robinets, MONSTREL. I, 241.
   XVIe s.
   ....comment y mettre l'espine ou quille, en France appellée focet, la canelle, fontaine, boëte ou robinet, ni de quelle matiere soit-elle, de leton ou de bois, O. DE SERRES 832.
   On pense que, Robin étant un sobriquet du mouton, les robinets furent ainsi nommés parce qu'ils étaient en forme de tête de robin, de mouton.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   ROBINET. - ÉTYM. Ajoutez : La dérivation par Robin n'est pas tellement sûre qu'il faille négliger de rapprocher robinet de robine ou roubine, qui signifie un canal de communication, d'écoulement. On ignore d'où vient robine ; mais les deux mots robinet et robine semblent alliés de près.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • robinet — [ rɔbinɛ ] n. m. • 1401; de Robin (au Moyen Âge, nom donné au mouton), les premiers robinets ayant souvent la forme d une tête de mouton 1 ♦ Dispositif placé sur un tuyau de canalisation, que l on peut ouvrir et fermer pour régler le passage d un …   Encyclopédie Universelle

  • robinet — ROBINET. s. m. Sorte de machine dont on se sert aux fontaines pour donner passage à l eau, ou pour en arrester le cours. Robinet de cuivre. robinet de fonte. gros robinet. robinet à deux eaux, à trois eaux. robinet de deux pouces, de trois pouces …   Dictionnaire de l'Académie française

  • robinet — ROBINÉT, robinete, s.n. Organ de maşină sau armătură, dispozitiv care se montează la capătul unei conducte, între două conducte sau la capătul tubului de scurgere al unui recipient, în scopul întreruperii sau al restabilirii circulaţiei unui… …   Dicționar Român

  • Robinet — ist der Familienname folgender Personen: Isabelle Robinet (1932–2000), französische Sinologin und Daoismus Forscherin Jean Baptiste René Robinet (1735–1820), französischer Naturphilosoph Robinet bezeichnet: Robinet Cie, ehemaliger französischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Robinet —   [rɔbi nɛ], Jean Baptiste, französischer Philosoph und Naturforscher, * Rennes 23. 6. 1735, ✝ ebenda 24. 1. 1820; zuerst Jesuit, wurde 1778 königlicher Zensor in Paris. Robinet lehrte eine universale Evolution der von Gut und Böse bestimmten… …   Universal-Lexikon

  • Robinet — Rob i*net, n. 1. (Zo[ o]l.) (a) The chaffinch; called also {roberd}. (b) The European robin. [1913 Webster] 2. A military engine formerly used for throwing darts and stones. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Robinet — (spr. Robinäh), 1) s. Braquemont, 2) Jean Baptiste, französischer Naturphilosoph, welcher um die Mitte des 18. Jahrh. ein System der Natur aufstellte, nach welcher er das physische u. moralische Übel in der Welt nicht aus einer bloßen Zulassung… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Robinet — (spr. nä), Jean Baptiste, franz. Philosoph, geb. 1735 in Rennes, gest. daselbst 24. Jan. 1820, ließ sich in den Jesuitenorden aufnehmen, trat aber bald wieder aus, ging nach Amsterdam und führte später ein unstetes Wanderleben. In seinen Werken:… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • ROBINET — s. m. Pièce d un tuyau de fontaine, qui sert à retenir l eau, et à la faire couler quand on veut. Robinet de cuivre. Gros robinet. Robinet à deux eaux, à trois eaux. La boîte d un robinet. La clef d un robinet. Ouvrir le robinet. Fermer le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ROBINET — n. m. Pièce ajustée à l’issue d’un tuyau, d’un réservoir, etc., qui sert à retenir le liquide ou le gaz et à le faire sortir quand on veut. Robinet de cuivre. Gros robinet. Robinet à col de cygne. La botte d’un robinet. La clef d’un robinet.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)