rouge


rouge
rouge 1.
(rou-j') adj.
   Qui est d'une couleur semblable à celle du feu, du sang, etc.
   J'étais tout rouge de honte d'avoir à traverser toute une ville avec tant d'appareil, SCARR. Rom. com. I, 18.
   Ayant pris la ville par la volonté du Seigneur, il [Judas Machabée] y fit un carnage incroyable, de sorte que l'étang d'après, qui avait deux stades de large, était tout rouge du sang des morts, SACI Bible, Machab. II, XII, 16.
   M. de Pompone sortit avec les yeux un peu rouges, SÉV. 403.
   Je reviens aux dames : je trouve d'abord trois ou quatre de mes belles-filles [demoiselles entre qui Ch. de Sévigné cherchait une femme], plus rouges que du feu, tant elles me craignent !, SÉV. 6 août 1680.
   La timide Aricie est alors arrivée.... Elle approche, elle voit l'herbe rouge et fumante, RAC. Phèdre, V, 6, 2.
   Elle est devenue rouge comme un coq, TH. LECLERCQ Prov. t. I, p. 243, dans POUGENS.
   Les diverses nuances s'expriment de la manière suivante : rouge ordinaire, pur, rouge sanguin, rouge pourpre, rouge carmin, rouge de cinabre, rouge coquelicot, rouge incarnat, rouge de feu, rouge safrané, rouge orangé, rouge de chair, rouge rosé ou rose.
   Perdrix rouge, espèce de perdrix qui a les pieds et le bec rouges.
   Maladie rouge, mal rouge, voy. maladie, n° 3.
   Terme de marine. Escadre rouge, celle des divisions d'une flotte qui est distinguée par le pavillon rouge (voy. escadre, aux ADDITIONS et CORRECTIONS).
   Fig. Avoir le collet rouge, avoir la tête tranchée.
   Cinq-Mars n'y joua pas bien son rôle [auprès de Louis XIII], et voulut tromper son maître [Richelieu] qui l'avait mis là ; aussi en devint-il mauvais marchand, et en eut le collet rouge à Lyon, l'an 1642, GUI PATIN Lett. t. II, p. 363.
   Drapeau rouge, voy. drapeau.
   [Dans la révolution] le drapeau rouge flotte aux remparts des cités ; la guerre est déclarée aux nations, CHATEAUB. Génie, III, III, 1.
   Chapeau rouge, chapeau de cardinal.
   Les enfants rouges, s'est dit quelquefois des mousquetaires.
   Anciennement. Livre rouge, livre sur lequel on enregistrait les défauts prononcés à l'audience.
   Fig. Il est écrit sur le livre rouge, il est écrit en lettres rouges, il est en danger d'être recherché pour quelque faute qu'il a faite.
   C'est lui qui vous attire l'attention de la justice ; il n'y est pas en bon prédicament, et l'on m'a fait voir un petit registre où il est marqué en lettres rouges, DANCOURT Déroute du pharaon, sc. 22.
   Fig. Les rouges charpentiers, voy. charpentier.
   Terme de jeu. Se dit, au trente et un, à la roulette, etc., de la couleur opposée à la noire. On dit substantivement : la rouge et la noire.
   Fer rouge, fer chauffé au point de devenir rouge.
   La chaleur du fer rouge, qui est à très peu près égale à celle du verre en incandescence, est huit fois plus grande que la chaleur de l'eau bouillante, et vingt-quatre fois plus grande que celle du soleil en été, BUFF. Théor. terr. part. hyp. Oeuv. t. IX, p. 96.
   Rouge obscur, rouge cerise, rouge blanc, se dit des différents degrés de chaleur dans le fer que l'on forge.
   Boulet rouge, voy. boulet.
   Fig. Tirer à boulet rouge ou à boulets rouges, voy. boulet.
   Un rouge bord, un verre de vin plein jusqu'aux bords (lotion vieillie).
   Un laquais effronté m'apporte un rouge bord, BOILEAU Sat. III.
   On a dit dans le même sens : boire à rouge bord.
   Race rouge, se dit des Indiens de l'Amérique du Nord. On dit souvent : Peaux rouges.
   Extrêmement roux. Cheveux rouges.
   Familièrement. Il est méchant comme un âne rouge, il est très méchant.
   Adverbialement. Se fâcher tout rouge, se fâcher sérieusement.
   Puis les tient-on fâchés tout rouge, avec un brin d'intrigue on les mène où l'on veut, BEAUMARCH. Mar. de Fig. II, 2.
   Fig. Voir rouge, être animé de passions violentes, sanguinaires.
   S. m. Couleur rouge. Un beau rouge. Un rouge vif. Rouge d'écarlate. Drap teint en rouge.
   Les rouges de teinture, c'est-à-dire les matières colorantes rouges qu'on peut extraire des végétaux, FOURCROY Conn. chim. t. VIII, p. 70.
   Les principales substances dont on se sert pour obtenir les rouges sont la garance, la cochenille, le bois de Brésil et le carthame, THENARD Traité de chim. t. III, p. 320, dans POUGENS.
10°   Certaines substances de couleur rouge. Rouge de montagne.
   Rouge des Indes ou d'Andrinople, sorte de couleur rouge solide et brillante que l'on donne aux étoffes de coton.
   Rouge cinchonique, corps analogue au tannin, qu'on trouve dans les écorces de quinquina.
   Rouge végétal, matière rouge du carthame précipitée par un acide.
   Rouge à polir, dit aussi rouge indien, rouge de Prusse, colcothar, substance dont on se sert pour polir les métaux, les pierres dures, les glaces, etc.
11°   Prendre le rouge, pousser le rouge, se dit des jeunes dindons, lorsque, à l'âge de six semaines ou de deux mois, la chair glanduleuse et les barbillons qui entourent leur bec commencent à se développer.
   Les dindonneaux lorsqu'ils poussent le rouge, BUFF. Ois. t. IV, p. 36.
   Ce n'est qu'après trois mois passés que les jeunes perdreaux poussent le rouge ; car les perdrix grises ont aussi du rouge à côté des tempes entre l'oeil et l'oreille, BUFF. ib. t. IV, p. 182.
12°   Maladie du pêcher.
   Maladie des vers à soie.
   Maladie des chiens et des oiseaux.
13°   Fig. Le sang, la colère, la honte qui montent au visage.
   Au visage sur l'heure un rouge m'est monté, MOL. Fâch. I, 1.
   Le rouge au visage et le feu aux yeux sont un signe de la colère, comme l'éclair qui nous avertit d'éviter la foudre, BOSSUET Connaiss. V, 5.
14°   Fard rouge à l'usage des femmes.
   On veut parier que la princesse d'Harcourt ne sera pas dévote dans un an, à cette heure qu'elle est dame du palais, et qu'elle remettra du rouge ; car ce rouge c'est la loi et les prophètes ; c'est sur ce rouge que roule tout le christianisme, SÉV. 181.
   Si c'est aux hommes qu'elles [les femmes] désirent de plaire, si c'est pour eux qu'elles se fardent et s'enluminent, j'ai recueilli les voix, et je leur prononce de la part de tous les hommes, ou de la plus grande partie, que le blanc et le rouge les rendent affreuses et dégoûtantes ; que le rouge seul les vieillit et les déguise, LA BRUY. III.
   Les Perses.... commencèrent à leur imitation [des Mèdes] à se peindre les yeux et à se mettre du rouge au visage, afin d'avoir l'oeil plus vif et le teint plus vermeil, ROLLIN Hist. anc. Oeuv. t. II, p. 268.
   Auprès d'un pot de rouge on voit un Massillon, VOLT. Gertrude..
   Dès que le rouge est quitté et que, par un extérieur d'éclat, une femme est déclarée dévote, DUCLOS Oeuv. t. VIII, p. 55.
   Lise a quitté le rouge, et l'on se dit tout bas Qu'elle ferait bien mieux de quitter Lycidas, GRESS. le Méch. III, 9.
   Tout au contraire des autres femmes, ce qu'elle avait de moins frais était le visage, et je crois que le rouge le lui avait gâté, J. J. ROUSS. Confess. VI.
   [Sur le théâtre] on voit Cornélie en pleurs avec deux doigts de rouge, J. J. ROUSS. Hél. II, 17.
   Les Athéniennes peignent leurs sourcils en noir, et appliquent sur leur visage une couche de blanc de céruse avec de fortes teintes de rouge, BARTHÉL. Anach. ch. 20.
   Aussitôt qu'on a été vue de toute la salle, que le rouge se raye, que la coiffure se dérange, on bâille, on se plaint du chaud, et l'on va se coucher, GENLIS Ad. et Th. t. III, p. 417, dans POUGENS.
   C'est avec le carthame qu'on prépare le rouge dont les femmes se servent pour la toilette, THENARD Traité de chim. t. III, p. 303.
   Par exagération. Cette femme a un pied de rouge, elle a du rouge comme une roue de carrosse.
   Fig.
   Vous mîtes du rouge à Virgile, Mettez des mouches à Milton, M. J. CHÉNIER Épître à Delille..
15°   Républicain avancé acceptant le drapeau rouge pour symbole (voy. drapeau). Les Rouges.
PROVERBE Rouge au soir et blanc au matin, c'est la journée du pélerin.
   XIIe s.
   Recordez en quel manere nos pere furent sauvé en la mer roge, Machab. I, 4.
   XIIIe s.
   Qui est cil qui met fin en pechier [péché], puisque la rouge color s'en est alée une foiz de son front ?, BRUN. LATINI Trésor, p. 401.
   XVe s.
   J'ay par ma convoitise Tout perdu, argent et chemise, Pour vingt francs que je vi si rouges ; Mettre les cuiday en mes bouges, E. DESCH. Poésies mss. f° 375.
   Un jour vint que le roy le mena à la chasse, et recueillirent une rouge beste laquelle courut longuement...., MONSTREL. t. III, p. 89, dans LACURNE.
   XVIe s.
   Là dessus les batries que nous avons designées, firent breche, et, les maisons estans à descouvert, plusieurs bales rouges y furent jetées, qui mirent en peine les assiegez, D'AUB. Hist. III, 437.
   On usera du rouge d'Espagne, PARÉ XXV, 44.
   Ce fut un grand exploit et un grand heur de guerre ; dont ils en vinrent si rouges et si insolens, qu'ils mesprisoient toutes nations et pensoient battre tout le monde, BRANT. Capit. franç. t. I, p. 291.
   Les plus rouges [les plus malins] y sont pris, COTGRAVE .
   Rouge visage et grosse panse ne sont signes de penitence, ID. .
   Ainsi donc, pour venir à conclure, c'est à toy, cardinal [le cardinal de Lorraine], plus rouge de nostre sang que d'autre teinture...., RÉGNIER DE LA PLANCHE De l'Estat de France sous François II.
   Wallon, rog ; provenç. rog, au fém. roja ; cat. rotj ; espag. rojo, rubio ; ital. roggio, robbio ; du lat. rubeus, d'où rouge, comme rage, de rabies. Rubeus correspond au sanscrit rudhira, sang rouge, grec.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
1. ROUGE. Ajoutez :
16°   Rouge et blanc, s'est dit pour cuivre et argent, en termes de monnaie.
   Les carats, qui sont les degrés de la bonté [de l'or], diminuent à proportion de la quantité du blanc et du rouge qui y sont incorporés : ce sont les noms qu'on donne d'ordinaire à l'argent et au cuivre ; de sorte qu'un quart de blanc, un quart de rouge et deux quarts d'or alliés ensemble feraient de l'or à douze carats, CH. PATIN Introd. à la connais. des médailles, ch. VII.
17°   Terme de forestier.
   Le rouge, ou la pourriture rouge, maladie des bois qui les rend cassants, friables, ainsi dit de sa couleur brun cannelle ; il est le développement de la cadranure, NANQUETTE Expl. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 186.
18°   Le rouge, et, plus souvent, le rouge de rivière, nom d'une espèce de gibier à plume.
   Consommation en 1853, gibier vendu sur le marché de la vallée, râles, rouges, sarcelles, A. HUSSON les Consommations de Paris, p. 246.
19°   
   L'arbre rouge, l'erythrophlaeum de Guinée, BAILLON Dict. de bot. p. 248.
20°   Voir rouge, être saisi de fureur, du désir de nuire, de tuer ; expression mise en vogue par Eug. Sue, dans les Mystères de Paris, personnage du Chourineur.
   Il plaisait à Palmerston de nourrir des griefs contre nous, de nous représenter comme des alliés peu sûrs, des modèles de fourberie, des abîmes d'ambition ; il voit rouge quand il est question du roi des Français, LAUGEL cité dans Rev. des Deux-Mondes, 15 mars 1877, p. 343.
   XVe s. Ajoutez :
   S'ele est fine [une dame], soyez songneux Que de ses fins tours vous gardez ; Car souvent les plus rouges gueux Y sont surprins, bien l'entendez, Chansons du XVe siècle, publiées par G. Paris, p. 129.
(les plus rouges gueux, les gueux les plus rusés, nous dirions les plus roués ; voy. un emploi semblable de rouge à l'historique dans le XIVe siècle).
————————
rouge 2.
(rou-j') s. m.
Oiseau de rivière qui ressemble à un canard et qui a les pieds rouges ; c'est le canard souchet, anas clypeata.
   Rouge 1.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rouge — [ ruʒ ] adj. et n. • roge 1140; lat. rubeus « rougeâtre » I ♦ Adj. 1 ♦ Qui est de la couleur du sang, du coquelicot, du rubis, etc. (cf. ci dessous II, le rouge). Couleur rouge en héraldique. ⇒ gueules. Une rose rouge. Chou rouge. Fruits rouges.… …   Encyclopédie Universelle

  • Rougé — is a French town in the department of Loire Atlantique, Region Pays de la Loire in the historical province of Bretagne (West of France), near Rennes.The name Rougé comes from the Latin Rubiacus , means the red place . The name was used to call… …   Wikipedia

  • Rouge & Or — Rouge et Or Pour les articles homonymes, voir Rouge et Or (homonymie). Rouge et Or Universi …   Wikipédia en Français

  • Rouge et or — Pour les articles homonymes, voir Rouge et Or (homonymie). Rouge et Or Universi …   Wikipédia en Français

  • Rouge — may refer to: *Rouge (band), a British Asian pop/R B girl group *Rouge (cosmetics), a cosmetic used to color the cheeks and emphasize the cheekbones * Rouge (film), a 1987 Hong Kong film *Rouge (football) or a single, a score of one point in… …   Wikipedia

  • Rouge — (französisch „rot“) steht für: Rouge (Kosmetik), Kosmetikartikel Rouge (deutsche Band), deutsches Mädchenduo Rouge (brasilianische Band), brasilianische Popband Rouge River (Ontario), Fluss zum Ontariosee in Kanada River Rouge, Nebenfluss des… …   Deutsch Wikipedia

  • Rouge — Основная информация …   Википедия

  • Rouge — [ru:ʒ], das; s, s: rote Schminke, besonders für die Wangen: sie legte Rouge auf. Syn.: ↑ Make up. * * * rouge 〈[ru:ʒ] Roulett〉 rot; Ggs noir [frz., „rot“] * * * Rouge [ru:ʒ , ru:ʃ], das; s, s <Pl. selten> [frz. rouge, zu: rouge = rot <… …   Universal-Lexikon

  • Rouge FM — Allgemeine Informationen Empfang analog terrestrisch Kabel …   Deutsch Wikipedia

  • Rõuge — Wappen …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.