rusé


rusé
rusé, ée
(ru-zé, zée) adj.
   Qui a de la ruse.
   Attendez, leur dit-il, couple lâche et rusé, BOILEAU Lutr. V.
   Auguste, rusé tyran, les conduit doucement à la servitude, MONTESQ. Rom. 13.
   Il faut avouer que ce berger est un rusé coquin, BRUEYS Avoc. Pat. III, 6.
   Familièrement. C'est un rusé compère, c'est un homme adroit et artificieux.
   On dit de même : c'est une rusée commère.
   Substantivement. Un rusé. Une rusée.
   Du palais d'un jeune lapin Dame belette un beau matin S'empara ; c'est une rusée, LA FONT. Fabl. VII, 16.
   Voyez-vous la petite rusée ? oh ! çà, çà, je vous pardonne pour cette fois-ci, pourvu que vous me disiez tout, MOL. Mal. imag. II, 11.
   Qui annonce de la ruse. Avoir l'air rusé.
   Ancien terme de marine. Se disait d'une ancre dont les pattes n'enfoncent pas bien dans le fond.
   XIIe s.
   Mout fut dolanz quand voit Franzois rusez [reculés], Les rens peciez, en trois lius estroez, Ronc. p. 143.
   XIIIe s.
   Li amant en sunt excusé, Et li deduit d'amors rusé [reculé], la Rose, 7540.
   XIVe s.
   Aucunes vieilles qui sont rusées et font les sages, Ménagier, I, 7.
   XVe s.
   La greigneur partie [des routiers] et les plus rusés [les plus habiles] de pillerie, et les plus renommés estoient de Bearn, FROISS. II, III, 90.
   Je croy que homme n'est si rusé, Qui n'y laissast linge et drapelle, VILLON Grand test. Double ballade..
   XVIe s.
   [Le duc de Guise] Sur les bornes de Gaule affrontant sa jeunesse Aux desseins plus ruzés de la grise vieillesse D'un si caut empereur [Charles-Quint], RONS. Poëmes, liv. I.
   L'homme rusé par long usage N'est folement avantureux, DU BELLAY III, 90, verso..
   ....Et, peu ruzé au mestier de la chasse, Ores ceux-cy, et ores ceux-là passe, DU BELLAY IV, 10, verso..
   Il est rusé en cela [il y est habile], H. EST. Précellence, p. 79.
   Homme rusé tard abusé, COTGRAVE .
   Les plus rusez sont les premiers prins, COTGRAVE .
   Ruse ; bourguig. érusé. Les sens historiques sont reculé, repoussé, habile, rusé (voy. ruser).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ruse — ruse …   Dictionnaire des rimes

  • rusé — rusé …   Dictionnaire des rimes

  • RUSE — Installé, comme tous les autres ports bulgares du Danube, sur la rive élevée du fleuve, Ruse dut sa croissance à la construction en 1868, dix ans avant l’indépendance de la Bulgarie, d’une voie ferrée le reliant au port de Varna sur la mer Noire …   Encyclopédie Universelle

  • Ruše — Saltar a navegación, búsqueda Ruše Bandera Archivo:Wappen Ruse si.png Escudo …   Wikipedia Español

  • Ruše — Ruše …   Deutsch Wikipedia

  • Ruše — Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Ruse — Saltar a navegación, búsqueda Para localidad eslovena, véase Ruše. Monumento a la libertad. Ruse, conocida durante la ocupación otomana por Rustschuk o Rusçuk, es una ciudad en el norte de …   Wikipedia Español

  • ruse — Ruse, f. Astu, Astutia, Calliditas, Stropha. Semble qu il vienne de Vsus. Ruse et finesse de guerre, Strategema. Ruse et mestier de trouver repues franches, Ars parasitica. O quelles ruses! Hem astutias! Il nous a baillé toutes les ruses, Omnes… …   Thresor de la langue françoyse

  • ruse — RUSE. s. f. Finesse, artifice, moyens subtils dont on se sert pour tromper. Vieille ruse. user de ruses. se servir de ruses. je connois toutes ses ruses. voyez la ruse. quelle ruse! ruse de guerre, ou stratageme. ruse découverte. Il se dit aussi… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • rusé — Rusé, [rus]ée. adj. Fin, adroit, qui a de la ruse, qui est plein de ruses. C est un homme bien rusé. cette femme est bien rusée. On dit proverb. & populairement d Un homme adroit, subtil & artificieux, que C est un rusé manoeuvre. Rusé, se met… …   Dictionnaire de l'Académie française


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.