râle


râle
râle 1.
(râ-l') s. m.
Nom d'un genre d'échassiers, dont une espèce est appelée râle d'eau ou râle aquatique, rallus aquaticus, L.
   Râle de genêt, râle rouge, anciens synonymes désignant la gallinule de genêt, rallus crex, L.
   Le seul râle de terre habite dans les prairies ; et c'est du cri désagréable ou plutôt du râlement de ce dernier oiseau que s'est formé dans notre langue le nom de râle pour l'espèce entière, BUFF. Ois. t. XV, p. 223.
   Râle noir, nom porté par la gallinule noire.
   Dans le genre râle on distingue encore le râle porzane, dit petit râle d'eau, filassier, coquant, girardine, hermi, marouette porzane, rallus porzana, L.
   XIVe s.
   L'en peut voler aux raales des champs qui sont roux, Ménagier, III, 2.
   Picard (St-Valery), reille ; allem. Ralle ; angl. rail ; bas lat. rallus. Diez, après Buffon, y voit le verbe râler, à cause du cri de cet oiseau ; et Scheler cite à l'appui que le râle est dit en provençal ronfle, du verbe ronfla, ronfler, et en allemand Wiesenschnarcher, le ronfleur des prés ; cependant il faut noter qu'au XIVe s. le mot est raale ; il faut noter aussi que Regnard le nomme rafle : Poules de Caux, pluviers, une demi-douzaine de rafles (suivant certaines éditions), de lapins de garenne, le Bal, sc. 11.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
1. RÂLE. - HIST. XIVe s. Ajoutez :
   Li raalles est uns oyseaux Es ayves entre les ruisseaux, MACÉ Bible en vers, f° 33, 2e col..
————————
râle 2.
(râ-l') s. m.
   Bruit qui, chez les moribonds, est produit par le passage de l'air à travers les mucosités accumulées dans le larynx, la trachée-artère ou les grosses divisions des bronches.
   Terme de médecine. Bruits anomaux qui se développent dans les voies aériennes, et qui, se mêlant au murmure respiratoire, l'obscurcissent ou le remplacent complétement.
   Râle muqueux, râle produit par le passage de l'air à travers un liquide d'une certaine ténacité, formant des bulles qui varient de grosseur et de nombre.
   Râle caverneux, râle muqueux ayant lieu dans une excavation des poumons.
   Râle sonore, son qui, léger, ressemble au roucoulement du pigeon, et, plus fort, au ronflement.
   Râle de retour, le râle qui se fait entendre dans les points hépatisés du poumon, quand la résolution commence.
   Mot d'origine germanique ; angl. rattle ; flam. ratelen ; haut-allem. rasseln, faire du bruit.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • râle — râle …   Dictionnaire des rimes

  • râlé — râlé …   Dictionnaire des rimes

  • Rale — Râle Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Râle » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts. Râle …   Wikipédia en Français

  • râle — or rale [räl] n. [Fr < râler, to rattle < MFr raaler: see RAIL3] Med. an abnormal sound, as rattling or bubbling, accompanying the normal sound of breathing, and usually indicating a diseased condition of the lungs or bronchi …   English World dictionary

  • Rale — R[^a]le (r[aum]l), n. [F. r[^a]le. Cf. {Rail} the bird.] (Med.) An adventitious sound, usually of morbid origin, accompanying the normal respiratory sounds. See {Rhonchus}. [1913 Webster] Note: Various kinds are distinguished by pathologists;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ralé — s. f. 1. O refugo da sociedade. 2. Qualquer animal em que a ave de rapina costuma fazer presa. 3.  [Popular] Influência; energia; vontade. 4. Raça; espécie. 5. A arraia miúda, o populacho …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Râle — Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Râle » s applique en français à plusieurs taxons distincts. Râle …   Wikipédia en Français

  • râle — 1. râle [ ral ] n. m. • 1636; rascle 1164; du lat. rasclare « racler », à cause du cri ♦ Oiseau migrateur (échassiers) de la taille d une bécasse. Râle d eau ou râle noir. Râle des genêts, couramment appelé roi des cailles. râle 2. râle [ ral ] n …   Encyclopédie Universelle

  • rale — cho·rale; mo·rale; pas·to·rale; rale; spi·rale; sub·au·rale; su·per·au·rale; …   English syllables

  • RÂLE — s. m. Oiseau de rivage qui a le bec comprimé, la queue courte et les doigts allongés. Il y a diverses sortes de râles. Râle de genêt. Râle rouge. Râle noir. Râle d eau. Les chasseurs appellent le râle de genêt, le roi des cailles. Le râle court… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)