rétention


rétention
(ré tan-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
   Action de retenir.
   La rétention ou l'empreinte de ces idées dans la mémoire, DESC. De l'homme..
   Terme de jurisprudence. Droit de rétention, faculté, accordée à certains créanciers, de retenir la chose qui est entre leurs mains, jusqu'à parfait payement de ce qui leur est dû.
   Action de retenir un chiffre pour le joindre aux chiffres qui doivent venir après.
   Tu sais, comme en opérant par la plume [dans les calculs], on est à tout moment obligé de retenir ou d'emprunter les nombres nécessaires, et combien d'erreurs se glissent dans ces rétentions et emprunts, à moins d'une très longue habitude, PASC. Mach. arithm..
   Réservation, réserve. Rétention d'une pension sur un bénéfice.
   Terme de palais. La rétention d'une cause, l'action des juges qui, décidant que la connaissance d'une cause leur appartient, la retiennent.
   On dit dans le même sens : un arrêt de rétention.
   La rétention d'une cause se dit aussi de la décision par laquelle une cause est retenue, conservée au rôle et en son rang.
   Terme de médecine. Accumulation d'une substance solide ou liquide dans les conduits destinés à son excrétion, ou dans le réservoir qui est naturellement destiné à la contenir, mais où elle ne devrait séjourner que momentanément. Le repos, les passions de l'esprit, les excrétions et rétentions, École de Salerne, Préface, dans POUGENS.
   Rétention d'urine, ou, simplement, rétention, accumulation de l'urine dans la vessie.
   Un vice de conformation dans la vessie me fit éprouver durant mes premières années une rétention presque continuelle, J. J. ROUSS. Confess. VIII.
   XVIe s.
   Le locataire peut user de retention de ses louages pour reparations necessaires, LOYSEL 480.
   Y apposant des retentions, courvées et autres conditions, selon la portée de son domaine, O. DE SERRES 57.
   Des soies seront aussi emploiées en habits, mais avec retention [retenue], de peur d'abuser de matiere tant precieuse, O. DE SERRES 884.
   Il perdit connoissance et raison, avec retention des excremens, PARÉ VIII, 23.
   De la suppression ou retention d'urine, PARÉ XV, 51.
   Il ne m'en souvient [de ce que j'ai su] ; et, si je suis homme de quelque leçon, je suis homme de nulle retention, MONT. II, 98.
   Provenç. retentio ; espagn. retencion ; ital. ritenzione ; du lat. retentionem, de retentum, supin de retinere, retenir.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rétention — [ retɑ̃sjɔ̃ ] n. f. • 1291; lat. retentio 1 ♦ Fait de retenir (I). Rétention d informations. 2 ♦ Dr. Droit de rétention, qui permet à un créancier de retenir un objet appartenant à un débiteur, jusqu à ce qu il se soit acquitté de sa dette.… …   Encyclopédie Universelle

  • retention — re·ten·tion /ri ten chən/ n 1: the act of retaining or the state of being retained 2: the portion of the insurance on a particular risk not reinsured or ceded by the originating insurer Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996 …   Law dictionary

  • Retention — (lat.: retinere = „zurückhalten“) ist ein Begriff: in der Philosophie: Retention (Philosophie) in der Rechtswissenschaft: Retention (Recht) in der Chemie, siehe: Nukleophile Substitution in der Chromatographie: Retention (Chromatographie) in der… …   Deutsch Wikipedia

  • Retention d'œuf — Rétention d œuf Fichier:Egg bound (testudine) Radio d une tortue présentant une rétention d œuf La rétention d’œufs est une incapacité d une femelle à expulser un ou des œufs. Ce terme s applique habituellement aux ovipares, mais peut également… …   Wikipédia en Français

  • Retention — can have the following meanings:*Retention basin, instance retaining (e.g. water in the ground) *In learning: it is the ability to retain facts and figures in memory (spaced repetition) *Grade retention, in schools, keeping a student in the same… …   Wikipedia

  • retention — Retention. s. f. v. Terme de Pratique. En cette acception il ne se dit que d Une cause retenuë à un Tribunal. La retention d une cause. un arrest de retention. Retention, se dit aussi, d Une maladie, par laquelle l urine est retenuë. Avoir une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Retention — Re*ten tion, n. [L. retentio: cf. F. r[ e]tention. See {Retain}.] 1. The act of retaining, or the state of being ratined. [1913 Webster] 2. The power of retaining; retentiveness. [1913 Webster] No woman s heart So big, to hold so much; they lack… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • retention — Retention, retenuë, Retentio. Retention d usufruit vaut autant que delivrance de la chose, Exceptio vsufructus instar est emancipatus fundi, Operatur (inquiunt) traditionem. B …   Thresor de la langue françoyse

  • retention — [ri ten′shən] n. [ME retencioun < MFr retention < L retentio] 1. a retaining or being retained 2. power of or capacity for retaining 3. a) a remembering; memory b) ability to remember 4. Med …   English World dictionary

  • Retention — Retentiōn (lat.), Zurück , Vorenthaltung; das Festhalten eines wiedereingerichteten gebrochenen Gliedes durch Verbände …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Retention — Retention, lat. deutsch, Zurückhaltung, Vorenthaltung; R. srecht, das Recht, eine Sache zurückzuhalten, bis eine Forderung befriedigt ist; retenuto, ital, in der Musik: zurückgehalten …   Herders Conversations-Lexikon