réversible


réversible
(ré-vèr-si-bl') adj.
   Terme de jurisprudence. En parlant d'un bien, d'une terre, qui peut retourner au propriétaire qui en a disposé.
   La suzeraineté de Commercy, réversible après la mort de M. de Vaudemont et de sa femme, au duc de Lorraine, SAINT-SIMON 178, 131.
   Se dit des rentes constituées sur plusieurs têtes, ou qui passent à d'autres personnes après la mort du titulaire.
   La pension de milord Maréchal, dont les deux tiers étaient réversibles à Thérèse après ma mort, J. J. ROUSS. Conf. XII.
   Par extension.
   On pourrait dire que c'est un honneur réversible à nous-mêmes, puisque les citoyens sont nos collègues, MIRAB. Collection, t. II, p. 289.
   Terme de draperie. Envers réversible, envers d'une étoffe tel qu'il peut être retourné. Drap à envers réversible.
   Voy. réversion.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
RÉVERSIBLE. Ajoutez :
   Qui admet une conversion réciproque entre deux actions.
   N'oublions pas que le phénomène [transformation de la chaleur en travail] est réversible, et que nous pouvons, suivant les cas, convertir de la chaleur en travail et du travail en chaleur, SAVENEY Rev. des Deux-Mondes, 1er mai 1863, p. 43.
   On sait que le caractère essentiel de tout organe de transformation de chaleur en mouvement est d'être réversible, W. DE FONVIELLE Acad. des sc. Comptes rend. t. LXXXII, p. 1251.
   Terme de thermodynamique. Transformation réversible, transformation telle que, quand un corps passe d'un état à un autre, ce corps puisse revenir du second état au premier en repassant exactement par la même série d'états successifs, mais en sens inverse.
   Cycle réversible, cycle qui peut être parcouru dans les deux sens.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • réversible — [ revɛrsibl ] adj. • 1682 féod.; du lat. reversus 1 ♦ Qui peut ou doit, dans certains cas, retourner au propriétaire qui en a disposé (terres réversibles après un bail emphytéotique), ou profiter à un autre que le bénéficiaire, après la mort de… …   Encyclopédie Universelle

  • Reversible — Re*vers i*ble, a. [Cf. F. r[ e]versible revertible, reversionary.] 1. Capable of being reversed; as, a chair or seat having a reversible back; a reversible judgment or sentence. [1913 Webster] 2. Hence, having a pattern or finished surface on… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • reversible — adjetivo 1. Uso/registro: elevado. Que puede ser transformado o alterado para recuperar un estado o condición anterior: situación reversible, función reversible. Antónimo: irreversible. 2. [Prenda de vestir] que está pensada …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • reversible — index ambulatory, capricious, convertible Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 reversible …   Law dictionary

  • reversible — (Del lat. reversus, part. pas. de reverti, volver). 1. adj. Que puede volver a un estado o condición anterior. 2. Dicho de una prenda de vestir: Que puede usarse por el derecho o por el revés según convenga. 3. Der. Dicho de una cosa o de un… …   Diccionario de la lengua española

  • reversible — [ri vʉr′sə bəl] adj. 1. that can be reversed; specif., made so that either side can be used as the outer side; finished on both sides: said of cloth, coats, etc. 2. that can reverse; specif., that can change and then go back to the original… …   English World dictionary

  • reversible — Capaz de volver a su estado o condición inicial, por ejemplo una reacción química. Diccionario Mosby Medicina, Enfermería y Ciencias de la Salud, Ediciones Hancourt, S.A. 1999 …   Diccionario médico

  • reversible — 1640s; see REVERSE (Cf. reverse) + IBLE (Cf. ible). As a noun, of garments, from 1863 …   Etymology dictionary

  • reversible — is spelt ible, not able. See able, ible …   Modern English usage

  • reversible — Reversible. adj. Terme de Pratique, de Jurisprudence, qui se dit des biens, des terres qui doivent en certains cas retourner à celuy qui en a disposé. Tous les heritages donnez à bail amphiteotique sont reversibles aprés la fin du bail. tous les… …   Dictionnaire de l'Académie française