sabler


sabler
(sa-blé) v. a.
   Couvrir de sable. Sabler les allées d'un parc.
   Il fait sabler son parterre, SÉV. 582.
   Fondre dans un moule de sable.
   Fig. et familièrement. Boire tout d'un trait, fort vite.
   Ce vieux Crésus, en sablant du champagne, Gémit des maux que souffre la campagne, VOLT. Ép. 64.
   Il balançait les avantages et les inconvénients qu'il y aurait à épouser la présidente, et calculait combien une femme de cinquante ans pouvait vivre encore en sablant tous les soirs sa bouteille de champagne, MARMONTEL Cont. mor. Philos. soi-dis..
   Ainsi le bon Horace, avec de vrais amis, Faisait une satire en sablant le falerne, PICARD Amis de collége, I, 15.
   Faute de vin d'élite, Sabler ceux du canton, BÉRANG. Rog. B..
   Absolument.
   J'aime les liqueurs ; c'est ma folie ; il y en a dans ce cabinet ; vous allez voir comme je sable, DANCOURT l'Opérateur Barry, sc. 12.
   Sabler un verre de vin, c'est l'avaler tout d'un coup, le jeter dans le gosier comme la matière fondue se jette dans le moule de sable.
   Terme d'argot. Assommer quelqu'un avec une peau d'anguille remplie de sable.
   XVIe s.
   La sabler [la surface d'un amphithéâtre] de vermillon et de storax, au lieu d'arene, MONT. IV, 13.
   Sable 1.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   SABLER. Ajoutez : - REM. M. Roche, de Marseille, m'écrit : " Sabler le champagne, c'est le boire d'une manière particulière que l'on pratiquait fort au siècle dernier, si j'en crois les souvenirs que rapportent quelques personnes : elle consistait à prendre un verre, celui qu'on désigne sous le nom de flûte, à y souffler dedans de manière à recouvrir la surface interne d'une légère buée, à saupoudrer ensuite avec du sucre finement pulvérisé ; une portion restait adhérente aux parois ; dès lors, l'excès de sucre rejeté, c'était dans cette gaîne de sable que l'on versait le champagne, qui se résout alors complétement en mousse. En donnant cette origine à la locution, on reconnaît le fait démontré du dégagement gazeux facilité dans une dissolution par l'introduction d'un corps rugueux et, à fortiori, par une matière pulvérulente. On comprend également que, par transition, on ait pu attribuer à cette locution le sens généralement admis : on ne sablait le champagne que pour le rendre plus mousseux ; de là la nécessité de le boire vite et d'un trait. " En fait de locution, la moindre tradition vaut mieux que la plus belle conjecture. Je pense donc qu'on peut accepter l'explication fournie par M. Roche.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sabler — [ sable ] v. tr. <conjug. : 1> • 1587; de 1. sable 1 ♦ Couvrir de sable. Sabler une route verglacée. « une route bien plane et sablée avec du sable fin » (Gautier). 2 ♦ Techn. Jeter dans un moule fait de sable. ♢ Fig. Vx Avaler d un trait.… …   Encyclopédie Universelle

  • sabler — Sabler. v. act. Couvrir de sable. Sabler les allées d un jardin, sabler un manége …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Säbler — Säbler, s. Avocette [Abb. 146] …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Säbler — (Recurvirostra), eine Gattung Vögel aus der Ordnung der Watvögel, mit Schwimmhaut an den Füßen und besonders ausgezeichnet durch den dünnen, säbelartig von der Wurzel an aufwärts gekrümmten Schnabel. Lieben besonders schlammige Gewässer und… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Säbler — Säbler,   Sicheltimali|en, Pomatorhinus, den Timalien zuzuordnende Gattung bis etwa 25 cm langer, vorwiegend brauner Singvögel mit rd. zehn südostasiatischen Arten; Busch und Bodenbewohner mit langem, abwärts gekrümmtem, meist leuchtend gelbem… …   Universal-Lexikon

  • Sabler — Sur les autres projets Wikimedia : « Sabler », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sabler consiste littéralement à poudrer de, ou projeter du sable. Le résultat de l opération est un sablage. Sabler le champagne : Aux …   Wikipédia en Français

  • SABLER — v. a. Couvrir de sable. Sabler les allées d un jardin. Sabler un manége. SABLER, signifie aussi, figurément et familièrement, Boire tout d un trait, fort vite ; par allusion à la promptitude avec laquelle un fondeur doit opérer lorsqu il jette en …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SABLER — v. tr. Couvrir de sable. Sabler les allées d’un jardin. Sabler un manège. Il signifie, figurément et familièrement, Boire tout d’un trait, fort vite. Sabler un verre de vin. Sabler le champagne. Le participe passé SABLÉ s’emploie adjectivement.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • sabler — vt. , mettre /// projeter sabler du sable ; recouvrir de matière en poudre : sabl(y)â (Villards Thônes | Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Sabler le champagne — ● Sabler le champagne célébrer un événement en buvant du champagne …   Encyclopédie Universelle