bélier


bélier
belier ou bélier
(be-lié ou bé-lié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : les béliers et les brebis, dites : les bélié-z et....) s. m.
   Le mâle de la brebis.
   Terme de blason. Bélier sautant, bélier dressé sur ses pieds de derrière. Bélier onglé, bélier dont les pieds sont d'un autre émail que le corps.
   Machine de guerre dont les anciens se servaient pour battre et renverser les murailles.
   Le bélier impuissant les menaçait en vain, RAC. Bérén. I, 3.
   Bélier hydraulique, machine hydraulique très puissante, imaginée par Montgolfier et qui sert à élever l'eau.
   Terme d'astronomie. Constellation zodiacale qui, du temps d'Hipparque, coïncidait avec l'équinoxe du printemps ; aujourd'hui nom conventionnel du signe dont le commencement répond à ce même équinoxe dans le zodiaque mobile en vertu de la précession.
   Le retour du bélier, le printemps.
   Ou demeurer oisive au retour du bélier, BOILEAU Sat. VIII.
   XVe s.
   Parties de la despense faite le lundi quatriesme jour de juillet 1412 en l'ostel de Belier [nom d'un chanoine de la Sainte Chapelle], Bibl. des Chartes, 5e série, t. I, 225.
   XVIe s.
   Adonc l'engin s'appeloit aries, pour ce que voulentiers on le faisoit à la semblance de la teste d'ung bellier, Suppl. franç. 1328, p. LXXXIV, Ms. de l'an 1519, dit Commentaires de Jules César.
   Les Ammonians le faisoyent pourtraire [Jupiter] en figure de belier belinant, belier cornut, RAB. Pant. III, 12.
   Je te donnerois, respondit le marchant, ung coup d'espée sur ceste aureille lunetiere, et te tuerois comme ung belier, RAB. ib. IV, 5.
   Beliers, balistes, catapultes, RAB. ib. IV, 61.
   Mieux vaut perdre la toison Que brebis, belier ou mouton, GABR. MEURIER, Trésor des sentences, dans LEROUX DE LINCY, t. I, p. 153.
   Belin est, dans le roman de Renart, le nom du bélier ; mais le mot belier lui-même ne s'est présenté dans aucun texte au delà du XVe s. ; car belier, employé dans ce siècle comme nom propre, montre sans doute qu'il l'était comme nom commun. Au delà, en remontant, on ne trouve que mouton : dans le liber Psalmorum du XIIe siècle, on lit : Li mont s'esledecerent sicume multun, et li tertre sicume li aignel des oeilles, p. 175 ; passage où multun traduit arietes. On l'a fait venir de balarius, de balare, bêler ; mais une telle dérivation d'un verbe n'est pas justifiée par les habitudes des langues romanes. Ménage le tire de vellarius, le velu, de vellus, toison ; mais vellarius n'est donné par aucun texte. Diez paraît avoir mis le doigt sur la vraie étymologie en indiquant le bas-latin bella, clochette, qu'on pend au cou des moutons ou des vaches, du flamand bel, clochette, anglais bell. Ainsi le bélier est celui qui porte la clochette, autrement en français mouton à la sonnette, clocheman de quelques localités ; bas-latin, aries squilatus ; en flamand, bel-hamel, anglais, bell-wether, <
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
BÉLIER. Ajoutez :
   Coup de bélier, coup que donne le bélier, et, par extension, coup que donne une vague, une onde en mouvement.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bélier — [ belje ] n. m. • 1412; p. ê. a. fr. belin, du néerl. belhamel « mouton à clochette » 1 ♦ Mâle non châtré de la brebis (⇒ mouton). Cri du bélier. ⇒ bêler. 2 ♦ Constellation zodiacale de l hémisphère boréal figurant un bélier. ♢ Premier signe du… …   Encyclopédie Universelle

  • belier — ou bélier (be lié ou bé lié ; l r ne se lie jamais ; au pluriel, l s se lie : les béliers et les brebis, dites : les bélié z et....) s. m. 1°   Le mâle de la brebis.    Terme de blason. Bélier sautant, bélier dressé sur ses pieds de derrière.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Belier — Bélier Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • belier — BELIER. s. m. Quadrupède portant laine, et qui est le mâle de la brebis. Un gros belier. Les cornes d un belier. f♛/b] En parlant Des guerres anciennes, on appelle Belier, Une machine de guerre, faite d une longue poutre, dont l extrémité étoit… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Belier — is the designation of a single step French elevator research rocket, which in three versions between 1961 and 1970 by Hammaguir, Salto di Quirra, Ile you Levant and Kourou was started. The Belier was used also as upper stage of other French… …   Wikipedia

  • belier — BELIER. s. m. Animal portant laine, dont la femelle est la brebis. Un gros belier. Belier est aussi, Un des signes du Zodiaque. Le Soleil estoit dans le signe du Belier. Il signifie aussi, Une machine de guerre dont se servoient les anciens pour… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bélier — Pour les articles homonymes, voir Bélier (homonymie). Bélier …   Wikipédia en Français

  • BÉLIER — s. m. (Quelques uns écrivent, Belier. ) Quadrupède portant laine, et qui est le mâle de la brebis. Un gros bélier. Les cornes d un bélier. BÉLIER, signifie aussi, Une machine de guerre des anciens, faite d une longue poutre, dont l extrémité… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Belier — Die Belier war eine französische Höhenforschungsrakete und stellte den Ausgangspunkt für eine ganze Reihe von Feststoffraketen dar, die aus der Belier, der Centaure, der Dragon, der Dauphin und der Eridan bestand. Die Belier wurde in drei… …   Deutsch Wikipedia

  • belier — un Belier, ou Belin, Aries. Qui est d un belier, Arietinus …   Thresor de la langue françoyse


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.