bigot


bigot
bigot, ote 1.
(bi-go, go-t' ; le t se lie : un bigot insensé, dites : un bi-go-t insensé ; au pluriel l's se lie : des bigots insensés, dites : des bi-go-zinsensés ; bigots rime avec repos, dos, faux, travaux, etc.) adj.
   Qui est livré à une dévotion étroite et superstitieuse.
   La différence est totale entre une armée fanatique et une armée bigote, MONTESQ. Rom. 22.
   Substantivement. Un bigot, une bigote.
   L'un, défenseur zélé des bigots mis en jeu...., BOILEAU Épît. VII.
   Vous moquez-vous des gens d'avoir fait ce complot ? Votre fille n'est point l'affaire d'un bigot, MOL. Tart. II, 2.
   Les soubrettes sont comme les bigotes, elles font des actions charitables pour se venger, LESAGE Turc. I, 9.
   Sais-tu bien cependant, sous cette humilité, L'orgueil que quelquefois nous cache une bigote ?, BOILEAU Sat. X..
   XIIe s.
   Moult ont Francheis Normans laidis Et de meffais et de mesdis ; Souvent lor dient reproviers, Et claiment bigos et draschiers ; Souvent les ont meslez au roi ; Souvent dient : Sire, pourquoi Ne tollez la terre as bigos ?, WACE Rou, dans DU CANGE, bigothi..
   XVe s.
   Des bigotz ne quiers l'accointance, Ne loue leur oppinion, CH. D'ORL. Bal. 78.
   Icelui Rebours en appelant l'abbé de Creste bigot, qui est un mot très injurieux selon le langage du pays, DU CANGE bigothi..
   XVIe s.
   Cette Roxolane fit la devotieuse, et cognoissant Soliman bigot et grand bastisseur de chapelles...., D'AUB. Hist. I, 31.
   [L'hypocrisie] Qui parle doucement et sur son dos bigot Va par zèle porter au bucher un fagot, D'AUBIG. Tragiques..
   Bigot denote celui qui avec une trop grande superstition s'adonne au service divin, PASQUIER Recherches, liv. VIII.
   Bas lat. bigoti. Une vieille chronique latine (DUCHESNE, III, 360) dit que Rollon, sommé de baiser le pied du roi Charles, s'écria : Ne se bi god, jamais par Dieu, et que le sobriquet de bigot vint de là aux Normands : by, par, et god, Dieu. On peut soupçonner que l'anecdote (ce qui arrive souvent) a été imaginée pour expliquer le mot. Remarquez (et cela s'oppose à l'étymologie) que le mot est commun aux langues romanes : espagn. ligote, moustache (dans le Dictionnaire de l'Académie de 1696 : bigotelle ou bigotere, pièce d'étoffe ou de cuir dont on se sert pour tenir la moustache relevée), hombre de bigote, homme d'un caractère ferme ; ital. s-bigottire, effrayer, ôter le courage. Fr. Michel a proposé visigothus, visigoth. Cette étymologie n'est pas sans probabilité ; car elle permet, dans bigot, à la fois un terme de mépris et un terme d'éloge ; ayant pu, selon le point de vue, exprimer ou un homme méchant ou un homme brave et courageux ; d'où l'italien s-bigottire ; et le changement du v en b, toujours difficile en français, a pu se faire dans les autres langues romanes, qui le comportent davantage. Le sens moderne de bigot ne commence, d'après l'historique, qu'au XVe siècle.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
1. BIGOT. - ÉTYM. Ajoutez : Ce mot est d'origine assez douteuse pour qu'on en rapproche tout ce qui paraît y tenir. M. Ch. Nisard, Parisianismes, Paris, 1876, p. 22, rapporte le verbe bigotter au sens d'impatienter ou de s'impatienter : là bigotte tout ton soûl. Bigotter pourrait avoir des relations avec l'espagnol hombre de bigote, homme ferme, et bigote, moustache.
————————
bigot 2.
(bi-go) s. m.
Sorte de pioche à deux fourchons.
   XIVe s.
   Instrumentum ferreum dictum bigot, DU CANGE bigo..
   XVe s.
   Tenant un bigotz ou pale, DU CANGE ib..
   Le mary d'icelle femme curoit l'estable à ung engin, appellé bigot, DU CANGE ib..
   Bas-lat. bigo, bigonis, peut-être dérivé de bec, à cause de la forme de l'instrument.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bigot — bigot …   Dictionnaire des rimes

  • bigot — bigot, ote [ bigo, ɔt ] adj. et n. • XVe ; surnom des Normands 1155; a. angl. bî god (by god) « par Dieu » 1 ♦ Qui manifeste une dévotion outrée et étroite. ⇒ bondieusard, calotin, cul bénit, dévot. Un homme hypocrite et bigot. ⇒vieilli cafard,… …   Encyclopédie Universelle

  • bigot — BIGÓT, Ă, bigoţi, te, adj., s.m. şi f. (Persoană) care urmează cu mare severitate toate preceptele rituale ale unei religii; (om) habotnic; bisericos. – Din fr. bigot. Trimis de paula, 10.09.2008. Sursa: DEX 98  BIGÓT adj., s. (bis.) fanatic,… …   Dicționar Român

  • Bigot — ist der Name folgender Personen: Christophe Bigot (* 1965), französischer Diplomat Eugène Bigot (1888–1965), französischer Komponist, Dirigent und Musiklehrer Georges Bigot (1860–1927), französischer Karikaturist und Illustrator Jules Bigot… …   Deutsch Wikipedia

  • bigot — BIGOT, OTE. adj. Dévot outré et superstitieux. Il est bigot. Elle est bigote. Airs bigots. Manières bigotes. [b]f♛/b] Il est aussi substantif. Faire le bigot. C est un vrai bigot. Un franc bigot. Une vieille bigote …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bigot — BIGOT. [big]ote. adj. Hypocrite, faux devot. Homme bigot. femme bigote. Il est plus souvent subst. Faire le bigot. c est un vray bigot, un franc bigot. Il se prend aussi quelquefois pour, Superstitieux. Les scrupules des bigots font tort à la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bigot — Big ot, n. [F. bigot a bigot or hypocrite, a name once given to the Normans in France. Of unknown origin; possibly akin to Sp. bigote a whisker; hombre de bigote a man of spirit and vigor; cf. It. s bigottire to terrify, to appall. Wedgwood and… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • bigot — (n.) 1590s, sanctimonious person, religious hypocrite, from Fr. bigot (12c.), of unknown origin. Earliest French use of the word is as the name of a people apparently in southern Gaul, which led to the now doubtful, on phonetic grounds, theory… …   Etymology dictionary

  • Bigot — Big ot, a. Bigoted. [Obs.] [1913 Webster] In a country more bigot than ours. Dryden. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • bigot — noun die hard, doctrinaire, dogmatic theorist, dogmatist, dogmatizer, energumen, extremist, fanatic, illiberal, infatuate, intolerant, ipse dixit, know all, know it all, monomaniac, opinionated person, opinionist, persecutor, ranter, redneck,… …   Law dictionary