superficie


superficie
(su-pèr-fi-sie) s. f.
   L'étendue d'une surface. La superficie d'un champ.
   Comme on dit que la superficie du royaume contenait trente mille lieues carrées et chaque lieue 550 personnes au moins, VAUBAN Dîme, p. 76.
   Terme de droit. La superficie cède au fonds, la surface du terrain et, en conséquence, tout ce qui est bâti ou planté dessus appartient au propriétaire du fonds.
   Droit de superficie, droit de propriété de la superficie et de ce qui est bâti dessus, détaché, par convention, du droit de propriété du fonds.
   Particulièrement, en termes de géométrie, surface d'un corps considéré quant à sa longueur et à sa largeur, sans égard à sa profondeur. La superficie de la terre.
   La superficie la plus égale n'est, par rapport aux petits corps qui composent la lumière, qu'un amas de montagnes, de cavités, d'intervalles, VOLT. Phil. Newt. II, 3.
   Si la superficie d'un corps est comme le carré de son diamètre, la solidité de ce corps est comme le cube de ce même diamètre, VOLT. Dict. phil. Fr. Bacon, I.
   Surface des corps considérée comme ayant quelque profondeur. Enlever la superficie d'un corps.
   Par extension, l'apparence extérieure du corps.
   Qui ne voit avec quelle pompe elles [les dames] étalent cette beauté qui ne fait que colorer la superficie ?, BOSSUET Panég. Ste Cather. 2.
   Fig. Ce qui est comparé dans les objets moraux à la superficie des objets physiques.
   L'honnêteté, la douceur, une superficie de confiance, la causerie, SÉV. 6 nov. 1680.
   Feu M. du Hamel, qui ne jugeait pas les hommes par la superficie, FONTEN. Littre..
   Ce n'est pas le fonds, mais la superficie des moeurs qui a changé, MARMONTEL Oeuv. t. XVI, p. 376.
   [Des livres] qui remuent à peine l'âme à la superficie et peignent comme une fadeur le sentiment le plus orageux qui puisse agiter le coeur humain, STAËL Corinne, VII, 2.
   S'arrêter à la superficie, ne point aller au fond des choses.
   Fig. Il se dit d'apparences morales, sans que le fonds s'y trouve.
   Cette vaine et fastueuse religion qui se répand toute au dehors, et qui n'a que le corps et la superficie des bonnes oeuvres, FLÉCH. Duc de Mont..
   Celui-là [le peuple] a un bon fonds et n'a point de dehors ; ceux-ci [les grands] n'ont que des dehors et qu'une simple superficie, LA BRUY. IX..
   Une croyance fondée sur l'autorité n'est qu'une superficie, MIRABEAU Collection, t. II, p. 74.
   Fig. Connaissance superficielle, légère, imparfaite. Son esprit manque de profondeur, il n'a qu'une simple superficie.
   C'est une liseuse [Mme de Kerman] ; elle sait un peu de tout ; j'ai aussi une petite teinture ; de sorte que nos superficies s'accommodent fort bien ensemble, SÉV. 30 avr. 1689.
   ....Ma foi, la cour m'ennuie ; L'esprit de ce pays n'est qu'en superficie, REGNARD Joueur, II, 4.
   Il me semble que M. de Mairan possède en profondeur ce que M. de Fontenelle avait en superficie, VOLT. Lett. Thiriot, 14 juin 1769.
   XIIe s.
   Cant [quand] nos ostons la superfice de vertut des oes [oeuvres] de nostre pense, Job, 448.
   XIIIe s.
   Mès s'il eussent des yex de lins [lynx], Ja por lor mantiaus sebelins.... Ne por lor luisans superfices.... Ne lor semblassent estre beles, la Rose, 8977.
   XIVe s.
   [Le crâne] dehors plains [uni] en la superfice, H. DE MONDEVILLE f° 12, verso..
   XVIe s.
   La superficie exterieure du cerveau est molle, PARÉ III, 6.
   Superficie est qui a longueur et largeur tant seulement, FORCADEL Élém. d'Euclide, p. 1.
   Prov. superficia ; esp. et ital. superficie ; du lat. superficies, de super, sur, et facies, face.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
SUPERFICIE. Ajoutez :
   Superficie d'esprit, esprit superficiel.
   On lui fait réciter ses vers ; il amuse, il met tous ses soins à se rendre agréable ; et, avec cette superficie d'esprit et ce vernis de poésie qui était son unique talent, il réussit, MARMONTEL Mém., p. 203, éd. 1843.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • superficie — [ sypɛrfisi ] n. f. • v. 1265; superfice 1130; lat. superficies, de super « sur » et facies « face » 1 ♦ Didact. Surface d un corps, considérée surtout dans son étendue et dans son caractère extérieur. « Le toucher n est qu un contact de… …   Encyclopédie Universelle

  • superficie — (Del lat. superficĭes). 1. f. Límite o término de un cuerpo, que lo separa y distingue de lo que no es él. 2. Extensión de tierra. 3. Aspecto externo de algo. 4. Fís. Magnitud que expresa la extensión de un cuerpo en dos dimensiones, largo y… …   Diccionario de la lengua española

  • superficie — SUPERFÍCIE s.f. (În sintagma) Drept de superficie = drept de proprietate asupra clădirii construite sau plantaţiei aflate pe terenul altei persoane şi drept de folosinţă asupra acelui teren. – Din fr. superficie. Trimis de claudia, 13.09.2007.… …   Dicționar Român

  • superficie — sustantivo femenino 1. (preferentemente en singular) Parte exterior de un cuerpo que lo limita en toda su extensión: la superficie de la Tierra, la superficie del agua. Han barnizado toda la superficie del suelo. 2. Extensión de tierra: La finca… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • superficie — Superficie. s. f. Surface, Longueur & largeur sans profondeur. La superficie des corps. la superficie de la terre. Il se dit aussi, De la surface des corps, considerée comme ayant quelque espaisseur, quelque profondeur; De ce qui se presente le… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • superficie — {{hw}}{{superficie}}{{/hw}}, (evit.) superfice s. f.  (pl. superfici  o superficie ) 1 Ente geometrico che delimita un corpo: la superficie di un muro, di uno specchio | Superficie del mare o di altre distese di acque: restare in –s. 2 (fig.)… …   Enciclopedia di italiano

  • superfície — s. f. 1. Parte exterior e visível dos corpos. 2.  [Figurado] Ligeira tinta, laivos; pouca ou nenhuma profundeza; aparência; extensão. 3.  [Geometria] O comprimento e a largura considerados sem profundidade. 4. à superfície: por cima,… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • superficie — /super fitʃe/ (non com. superfice) s.f. [lat. superficies, comp. di super e facies faccia ] (pl. ci, non com. cie ). 1. [parte esterna di un corpo: la s. di un frutto ] ▶◀ esterno. ⇓ buccia, corteccia, crosta, epidermide, pelle, scorza.… …   Enciclopedia Italiana

  • superficie — Superficie, Superficies …   Thresor de la langue françoyse

  • Superficie — (Del lat. superficies.) ► sustantivo femenino 1 Límite exterior de un cuerpo, que delimita el espacio que ocupa y lo separa y distingue del espacio circundante: ■ toda la superficie de su propiedad está cercada. SINÓNIMO extensión 2 Extensión de… …   Enciclopedia Universal