séton


séton
(sé-ton) s. m.
   Terme de chirurgie. Longue bandelette de linge fin effilé sur les bords, ou mieux longue mèche cylindrique de coton à broder qu'on passe avec une aiguille à travers la peau et le tissu cellulaire pour entretenir un exutoire.
   Séton animé, séton enduit de basilicum, de vésicatoire ou de tout autre corps gras ; dans le cas contraire, il est simple.
   Terme de vétérinaire. Séton à rouelle, dit aussi séton anglais, ortie, cautère, fontanelle, séton consistant en une rondelle de cuir ou de feutre qu'on introduit par une incision faite à la peau, chez les animaux.
   Improprement, l'exutoire entretenu au moyen du séton.
   XVIe s.
   Puis on passera une aiguille à seton enfilée d'un fort fil par sous l'artere, PARÉ V, 30.
   Tant de puants bruvages, cauteres, incisions, suées, sedons...., MONT. IV, 275.
   Bas-lat. seto et setaceum, séton, du lat. seta, soie.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.