tablature


tablature
(ta-bla-tu-r') s. f.
   Ancien terme de musique. Pièce de musique qui est écrite sur un papier, qui est tirée à cinq ou six lignes, et qui est en notes, en chiffres ou en lettres pour servir à apprendre la musique vocale ou instrumentale. Voilà de la tablature pour la guitare. Enseigner par tablature. Entendre, savoir la tablature.
   Si quelqu'un pouvait apprendre en un jour à jouer du luth excellemment, par cela seul qu'on lui aurait donné de la tablature qui serait bonne, DESC. Méth. VI, 11.
   Ce Roussel était un des fins danseurs d'Angleterre, je veux dire pour les contredanses ; il en avait un recueil de deux ou trois cents en tablature qu'il dansait toutes à livre ouvert, HAMILT. Gramm. 8.
   Tablature alphabétique, emploi des lettres de l'alphabet pour noter les parties du luth, de la guitare et de quelques instruments du même genre.
   Il s'est dit aussi d'un tableau qui représente un instrument à vent et à trous, et qui indique quels trous doivent être bouchés ou bien ouverts, pour former toutes les notes.
   Fig. Ce qui sert d'enseignement (sens figuré qui a vieilli comme le sens propre).
   Le dictateur a été le pédagogue des triumvirs, bien qu'il y ait eu quarante-six ans entre lui et eux ; la première proscription a été la tablature de la seconde : Sylla l'a bien pu ; pourquoi ne le pourrai-je pas ?, BALZ. Socrate chrét. 8.
   Ne m'importunez plus de votre tablature ; Sans vos instructions je sais bien mon métier, CORN. Suiv. II, 1.
   .... Surtout suivez ma tablature, Gardez toujours la bourse, et donnez à mesure, TH. CORN. Baron d'Albikrac, I, 5.
   Il lui donnerait de la tablature sur cette matière, il est plus habile que lui là-dessus, il lui en remontrerait (locution qui a vieilli).
   J'embrasse M. de Grignan premièrement, et suis fort aise qu'il ait la bonne foi d'avouer que je lui donne bien de la tablature pour savoir bien aimer, SÉV. 380.
   Entendre la tablature, être rusé, capable de mener une intrigue.
   Une lettre, Crispin ! - Ah ciel ! quelle aventure ! Le maître de musique entend la tablature, REGNARD Fol. amour. II, 7.
   Figurément et familièrement. Donner de la tablature à quelqu'un, lui causer de la peine, du souci, le mettre en cervelle.
   C'était une petite personne dont la garde m'aurait donné bien de la tablature, LESAGE Bachel. de Salam. VI, 8.
   Voilà un visage qui donne sûrement de la tablature à la dame du logis, BOISSY Franç. à Londres, sc. 16.
   Sa première femme et la mienne nous ont donné, de leur vivant, un peu de tablature, LEGRAND Métam. amour. sc. 5.
   XVIe s.
   Je lui donnay de la tablature de M. le Grand ; je luy appris à tourner les talons en dedans, à cheminer en oye, et de pareille gravité, D'AUB. Conf. II, 1.
   Dérivé de table.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tablature — [ tablatyr ] n. f. • 1596; tabulature 1529; lat. médiév. tabulatura; de tabula, francisé d apr. table 1 ♦ Mus. Figuration graphique des sons musicaux propres à un instrument. La tablature d un orgue. Tablature de luth, de guitare. 2 ♦ Vx Leçon.… …   Encyclopédie Universelle

  • tablature — Tablature. s. f. Arrangement de plusieurs lettres ou notes de musique sur des lignes pour marquer le chant à ceux qui jouënt des instruments. Joüer sur la partie, joüer sur la tablature. tablature de luth, de violon, d orgues &c. On dit fig. qu… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Tablature — Tab la*ture, n. [Cf. F. tablature ancient mode of musical notation. See {Table}.] 1. (Paint.) A painting on a wall or ceiling; a single piece comprehended in one view, and formed according to one design; hence, a picture in general. Shaftesbury.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • tablature — (n.) type of musical notation for lute or stringed instrument, 1570s, from Fr. tablature (1550s), from L. tabula table (see TABLE (Cf. table) (n.)); influenced by It. tavolatura, from tavolare to board, plank, enclose with boards …   Etymology dictionary

  • tablature — англ. [тэблэ/йчэ] Tabulatur нем. [табуляту/р] tabulatura лат. [табулату/ра] tabulatore фр. [табюлятю/р] табулатура: 1) система записи инструм. музыки буквами и цифрами 2) правила построения муз. поэтич. произведений мейстерзингеров …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • tablature — [tab′lə chər] n. [Fr < ML tabulatura < tabulatus, tablet < LL tabulare, to provide with a table < L tabula: see TABLE] 1. a method of notation for guitar or ukulele in which vertical lines represent the strings, horizontal lines… …   English World dictionary

  • Tablature — Example of numeric vihuela tablature from the book Orphenica Lyra by Miguel de Fuenllana (1554). Red numerals (original) mark the vocal part. Tablature (or tabulature, or tab for short) is a form of musical notation indicating instrument… …   Wikipedia

  • Tablature — Une de plus anciennes tablatures manuscrites pour luth connues, l Ave Maria de Bartolomeo Tromboncino, vers 1521. En musique, une tablature est une forme symbolique de notation musicale adaptée à un instrument spécifique, destinée à une lecture… …   Wikipédia en Français

  • tablature — /tab leuh cheuhr, choor /, n. 1. Music. any of various systems of music notation using letters, numbers, or other signs to indicate the strings, frets, keys, etc., to be played. 2. a tabular space, surface, or structure. [1565 75; < MF,… …   Universalium

  • TABLATURE — s. f. Arrangement de plusieurs lettres ou signes sur des lignes, pour marquer le chant à ceux qui chantent, ou qui jouent des instruments. Chanter sur la tablature. Jouer sur la tablature. Tablature de violon, d orgues, etc. Entendre bien la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)