torchon


torchon
(tor-chon) s. m.
   Serviette de grosse toile dont on se sert pour essuyer la vaisselle, les meubles, etc. Un paquet de torchons.
   La véritable reine reprenait un bon teint frais et vermeil ; mais elle était crasseuse, court-vêtue, et faite comme un petit torchon qu'on aurait traîné dans la cendre, FÉN. t. XIX, p. 5.
   Fig. et populairement. Le torchon brûle à la maison, il y a une querelle de ménage.
   Populairement, entre soldats, se donner un coup de torchon, se rafraîchir d'un coup de torchon, se battre au sabre, à l'épée.
   Populairement. Se mettre dans ses torchons, se coucher.
   Morceau de vieux linge pour essuyer les planches de l'imprimeur en taille-douce.
   Terme de construction. Poignée de paille tortillée, ou petite natte de paille très épaisse, servant à garantir les arêtes des pierres, quand on les remue.
   Adj. Papier torchon, sorte de papier pour l'aquarelle et la gouache.
   XIIe s.
   Cil escuier le prenent à gaber, De grans torchons li pristrent à ruer, Et l'un sor l'autre et enpaindre et boter, Bat. d'Alesch. v. 3401.
   En la sale fu mult traïtres apelé ; De tutes parz i fu hautement escrié ; Nis [même] torgeluns d'estraim unt après lui geté, Th. le mart. 46.
   XIIIe s.
   Et li boef, qu'il soient d'un torsoun chescun jour bien frotez, et par tant amenderont, Bibl. des ch. 4e série, t. II, p. 368.
   XVe s.
   Mon gallant [l'enfant prodigue] fut mis en cueilleur de pommes, habillé comme un brusleur de maisons, nud comme un ver ; vix ei remansit camisia nette comme un torchon de cuisine, nouée sur l'épaule pour couvrir sa pauvre peau, MICHEL MENOT Sabbato secundae domin..
   Quadrages. Sire chevalier sauvage, estes vous party des forests pour donner telz torchons [coups] ? Sire, dit le chevalier, pour donner telz coups et autres suis je party des forests, Perceforest, t. III, f° 6.
   XVIe s.
   De là avint chose qui ne s'est gueres veue ailleurs, c'est que, comme les assiegez jettoient des torchons d'artifices pour tirer aux pionniers, on jettoit au loin ces feux à coups de canon, D'AUB. Hist. II, 369.
   Torchon de paille, COTGRAVE .
   Torche, dans le sens de bouchon de paille ; wallon, toirchon.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • torchon — [ tɔrʃɔ̃ ] n. m. • fin XIIe; de torcher 1 ♦ Techn. Torche (1o). 2 ♦ (1330) Cour. Morceau de toile qui sert à essuyer la vaisselle, les meubles. ⇒ essuie mains, essuie verres. Donner un coup de torchon sur la table. « La femme les prit l un après… …   Encyclopédie Universelle

  • torchon — Torchon. s. m. Espece de petite serviette de grosse toile, dont on se sert pour torcher, pour essuyer la vaisselle, la batterie de cuisine, des meubles &c. Torchon blanc. torchon sale. paquet de torchons …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Torchon — bezeichnet eine Klöppeltechnik einen Papierfaserstab zum Mischen und Verwischen von Farbe eine Papiersorte mit rauer Oberfläche als au torchon eine Technik zum Garen von Speisen in einem Tuch Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • Torchon — Nom rencontré surtout dans le Cher. Variante de torçon, mot qui signifie en ancien français torsion, mais surtout violence. Surnom donné à un homme brutal …   Noms de famille

  • torchon — n.m. Travail écrit mal fait, mal présenté. / Journal : Acheter le torchon. / Coup de torchon, combat rapide et violent ; coup de vent en mer ; rafle de police. / Lever le torchon, lever le rideau ; assurer le lever de rideau, le premier numéro d… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • TORCHON — n. m. Sorte de serviette de grosse toile, dont on se sert pour essuyer la vaisselle, la batterie de cuisine, les meubles, etc. Passer le torchon. Donner un coup de torchon. Fig. et fam., Le torchon brûle se dit d’une Querelle, d’une brouille de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • torchon — tor·chon s.m.inv. ES fr. {{wmetafile0}} TS orefic. collana o bracciale formato da più fili attorcigliati a spirale: un torchon di coralli, di perle di fiume; anche in funz. agg.inv.: una collana torchon {{line}} {{/line}} DATA: sec. XX. ETIMO:… …   Dizionario italiano

  • TORCHON — s. m. Espèce de serviette de grosse toile, dont on se sert pour torcher, pour essuyer la vaisselle, la batterie de cuisine, les meubles, etc. Torchon blanc. Torchon sale. Paquet de torchons …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Torchon — En France et en Amérique du Nord, un torchon est un linge de maison servant à essuyer la vaisselle (essuie de vaisselle en Belgique) ou une lavette. En Belgique, un torchon est une serpillière, linge servant à nettoyer les sols. Catégorie : Linge …   Wikipédia en Français

  • Torchon — Tor|chon [tɔr ʃõ:] der; s, s <aus fr. torchon »(Scheuer)lappen« zu torche »Lappen, Tuch«>: a) (veraltet) Wischlappen, Scheuertuch; b) Klöppelspitzengrund aus engen, viereckigen Maschen od. Zellen …   Das große Fremdwörterbuch