tôt


tôt
(tô ; le t se lie : tô-t après) adv. de temps.
   Dans peu de temps, promptement.
   Ami, vous m'avez tôt quitté, CORN. Suite du Ment. IV, 7.
   Puisqu'il faut qu'il périsse, il vaut mieux tôt que tard, CORN. Perth. III, 3.
   Qui tôt ensevelit, bien souvent assassine, MOL. l'Ét. II, 3.
   Armande : Dépêchez. - Bélize : Faites tôt, et hâtez nos plaisirs, MOL. Fem. sav. III, 1.
   Qu'aux larmes, au travail le peuple est condamné.... Que, s'il n'est opprimé, tôt ou tard il opprime, RAC. Athal. IV, 3.
   Et, livrant au plaisir une ardente jeunesse, Tu crains d'être sage trop tôt, LAMOTTE Odes, t. I, p. 370, dans POUGENS.
   L'idée que nous nous détruirons par notre propre anarchie, sera tôt abandonnée des souverains, quand ils verront que nous existons nonobstant les journées de juillet, CHATEAUBR. Captivité de la duch. de Berry.
   Absolument. Tôt, faites vite, venez vite.
   Je suivrai vos avis ; mais tôt, le besoin presse, ROTR. Antig. v, 5.
   Dis-moi ton ordre, tôt, MOL. Fâch. II, 3.
   Tôt après, peu de temps après.
   La reine, ayant appris cette triste nouvelle, En reçut tôt après une autre plus cruelle, CORN. Rod. I, 6.
   Tôt après il se tue lui-même, BOSSUET Hist. I, 11.
   Au plus tôt, au plus vite.
   De bonne heure. On ne peut pas dire qu'il soit tard, mais il n'est pas aussi tôt que vous le supposiez.
   Il était un roi d'Yvetot, Peu connu dans l'histoire, Se levant tard, se couchant tôt, Dormant fort bien sans gloire, BÉRANG. Roi d'Yv..
   On le joint aux adverbes aussi, bien, si, et alors il forme un seul mot.
   Aussitôt, voy. aussitôt.
   Bientôt, voy. bientôt.
   Sitôt voy. sitôt, à son rang.
   Plus tôt que plus tard, au plus vite.
   [Il] Opina qu'il fallait, et plus tôt que plus tard, Attacher un grelot...., LA FONT. Fabl. II, 2.
   Locution singulière qui semble être pour : plutôt plus tôt que plus tard.
   Voltaire d'abord et des grammairiens après lui ont dit que tôt au positif n'était plus que du bas style, et qu'il ne s'employait guère que dans la locution : tôt ou tard. Mais ce mot est si commode, si bien autorisé par l'exemple de bons écrivains, qu'il doit être employé sans scrupule dans le style le plus élevé.
   Xe s.
   Enz enl fou la getterent, com arde tost, Eulalie.
   Fendut que tost le volebat, Fragm. de Valenciennes, p. 469.
   XIe s.
   ... Pur le plus tost aler, Ch. de Rol. XC.
   XIIe s.
   Or, tost aux armes, chevalier et serjant, Ronc. p. 130.
   Sanglanz [il] ot les talons de tost esperoner, Sax. XIII.
   Certes, seignor, dist-il, trop tost le saura-on, ib. XXV.
   Mais quant li reis Henris vit bien e entendi Qu'il purreit remaneir tuz dis à Punteigni.... Al plus tost qu'il porra l'ostera de cel ni, Th. le mart. 94.
   XIIIe s.
   Plus tost qu'il onque purent, [ils] font leur oirre aprester, Berte, III.
   Il s'assist au mangier ; si tost qu'il ot lavé [qu'il se fût lavé]...., ib. LXVII.
   XIVe s.
   Celui qui se occupe en peu de besoingnes n'est pas hastif ne tost mouvant, ORESME Éth. 125.
   Tost et tart [le matin et le soir], DU CANGE tardus..
   XVe s.
   Tost environ dix heures du matin, COMM. I, 4.
   XVIe s.
   Il departit si roiddement que ung guarrot d'arbaleste ne va plus toust, RAB. Pant. II, 28.
   Je serois d'avis de nous retirer en pays estrange par forme de parenthese, et suivre l'ordonnance des medecins encontre la peste : tost, loin et tard, PASQUIER Lettres, t. I, p. 278.
   Berry, toût ; provenç. et catal. tost ; ital. tosto ; du latin tostus, brûlé, par assimilation de la rapidité de la flamme ; c'est ainsi que, dans l'ancien français, on a dit chaut pas, pour rapidement ; que Dante a dit impresa tosta, entreprise rapide : la impresa, Che fu nel cominciar cotanto tosta, Inf. II, 4 ; et qu'au XVIe siècle on a dit tostif, pour hâtif ; de sorte qu'il est inutile de songer, comme fait Diez, en cas qu'on récuserait tostus, à tot-cito, composé de totus et cito, tout-vite.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tôt — tôt …   Dictionnaire des rimes

  • tôt — [ to ] adv. • IXe; probablt lat. pop. °tostum, neutre adv. de tostus « grillé, brûlé », de torrere, par une métaph. semblable aux emplois fig. de brûler, griller (une étape) 1 ♦ Vx Rapidement. « Dépêchez. Faites tôt et hâtez nos plaisirs »… …   Encyclopédie Universelle

  • tot — TOT, TOÁTĂ, toţi, toate, adj. nehot., pron. nehot., adv., s.n. I. adj. nehot. 1. (La sg.) Întreg; integral, complet; din care nu lipseşte nimeni sau nimic; cât există, cât este, cât are; cât e de mare, cât se întinde, cât cuprinde; cât durează,… …   Dicționar Român

  • TOT — Public Company Limited Rechtsform öffentliches Unternehmen Gründung 24. Februar 1954 Sitz …   Deutsch Wikipedia

  • Tot — bezeichnet: das Adjektiv zu Tod der Titel eines Romans von Stephen King, siehe Tot (Roman) Tot ist der Familienname folgender Personen Belinda Tot (* 1981?), deutsche Fernsehmoderatorin Sandor Tot (* 1972), serbisch ungarischer Billardspieler Die …   Deutsch Wikipedia

  • tot — tòt agg.indef.inv., pron.indef.inv. CO 1. agg.indef., seguito da sost. pl., indica una quantità imprecisata che non occorre determinare o riferire: guadagna tot milioni all anno, ogni tot giorni viene a trovarmi Sinonimi: tanto. 2. agg.indef.inv …   Dizionario italiano

  • tot — • tot Kleinschreibung {{link}}K 89{{/link}}: – der tote Punkt; ein totes Gleis; im toten Winkel – toter Mann (Bergmannssprache abgebaute Teile einer Grube) – toter Briefkasten (Agentenversteck für Mitteilungen u. a.) Großschreibung: – {{link}}K… …   Die deutsche Rechtschreibung

  • Tot — Tot, v. t. [imp. & p. p. {Totted}; p. pr. & vb. n. {Totting}.] 1. To mark with the word tot ; as, a totted debt. See {Tot}, n. [Webster 1913 Suppl.] 2. [Cf. {Total}.] To add; to count; to make up the sum of; to total; often with up. [Colloq., Eng …   The Collaborative International Dictionary of English

  • tot — Adj. (Grundstufe) nicht mehr lebendig Synonyme: gestorben, verstorben (geh.) Beispiele: Die Frau war auf der Stelle tot. Das Kind wurde tot geboren. tot Adj. (Aufbaustufe) ohne Anzeichen von Leben, menschenleer Synonyme: ausgestorben, einsam,… …   Extremes Deutsch

  • tot — Adj std. (8. Jh.), mhd. tōt, ahd. tōt, as. dōd Stammwort. Aus g. * dauda Adj. tot , auch in gt. dauþs, anord. dauđr, ae. dēad, afr. dād. Ursprünglich Partizip zu der unter Tod behandelten Verbalwurzel für sterben , also eigentlich gestorben .… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • tot — Ⅰ. tot [1] ► NOUN 1) a very young child. 2) chiefly Brit. a small drink of spirits. ORIGIN of unknown origin. Ⅱ. tot [2] ► VERB (tott …   English terms dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.