van


van
(van) s. m.
   Instrument d'osier pour séparer la paille et l'ordure d'avec le bon grain.
   Il prendra le van en main, et il nettoiera son aire, SACI Bible, Évang. St Luc, III, 17.
   Arcadiens, qu'est devenu le temps où les Atrides étaient obligés de vous prêter des vaisseaux pour aller à Troie, et où vous preniez la rame d'Ulysse pour le van de la blonde Cérès ?, CHATEAUBR. Mart. IV.
   Terme de métallurgie. Vase qui sert à mesurer le charbon.
   XIIIe s.
   Or y faut et vans et corbeilles, Choses qui faillent en ménage.
   XVe s.
   Son Jhesus, qui si bien venger Le devoit, où est-il alé ? - Je cuide, quant il l'appela Qu'il faisoit ou ven ou corbeilles, Mart. de St Estienne.
   Lat. vannus, van, qui se rattache au radical sanscrit va, souffler.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.