zélé


zélé
zélé, ée
(zé-lé, lée) adj.
Qui a du zèle.
   Car il contrôle tout, ce critique zélé, MOL. Tart. I, 1.
   Nous ne sommes plus étonnés de voir que les papes et quelques évêques aient été si zélés contre le sens de Jansénius, PASC. Prov. XVIII.
   Toute la France destinait la charge de chancelier à un ministre si zélé pour la justice, BOSSUET le Tellier..
   Mais ce sujet zélé qui, d'un oeil si subtil, Sut de leur noir complot développer le fil, RAC. Esth. II, 3.
   Le fameux Zuingle, en établissant sa secte, avait paru plus zélé pour la liberté que pour le christianisme, VOLT. Moeurs, 129.
   Une rustique épouse et soigneuse et zélée.... M'offrirait un doux miel, les fruits de mon verger, A. CHÉN. Élégies, II, 22.
   Substantivement. Un zélé, une zélée.
   Ne vous représentez pas ici un de ces zélés fastueux qui n'aiment, pour ainsi dire, à placer leur argent [leurs charités] que sur le public...., MASS. Or. fun. Villars..
   Nous n'aimons pas les zélés qui font profession de mépriser tout ce dont nous nous piquons, VAUVENARGUES. Max. CCXLI.
   Faux zélé, celui qui est animé d'un zèle faux pour la religion.
   Cent mille faux zélés, le fer en main courants, BOILEAU Sat. XII.
   Les faux zélés, l'espèce d'hommes la plus dangereuse, crièrent contre Molière, et séduisirent même quelques gens de bien, VOLT. Vie de Molière..
   XVIe s.
   Tel seize qui de foy se vante Ne voudroit ainsy mettre en vente Son corps par pieces estallé, Et veut qu'on l'estime zelé, Sat. Ménippée, l'âne ligueur.
   Zèle.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • zèle — zèle …   Dictionnaire des rimes

  • zélé — zélé …   Dictionnaire des rimes

  • zèle — [ zɛl ] n. m. • 1512; zel XIVe; bas lat. zelus « jalousie, ardeur », gr. zêlos 1 ♦ Littér. ou vieilli Vive ardeur à servir la cause de Dieu et de la religion. ⇒ ferveur. « Son devoir était de réchauffer le zèle d un chrétien si tiède » (Larbaud) …   Encyclopédie Universelle

  • zélé — zèle [ zɛl ] n. m. • 1512; zel XIVe; bas lat. zelus « jalousie, ardeur », gr. zêlos 1 ♦ Littér. ou vieilli Vive ardeur à servir la cause de Dieu et de la religion. ⇒ ferveur. « Son devoir était de réchauffer le zèle d un chrétien si tiède »… …   Encyclopédie Universelle

  • zele — ZELE. s. m. Affection ardente pour quelque chose. Il se dit principalement à l égard des choses saintes & sacrées. Zele pour la gloire de Dieu. zele pour la foy, pour les choses saintes. le zele du salut des ames. le zele de la Religion. le zele… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Zele — Zele …   Deutsch Wikipedia

  • zelé — Zelé, [zel]ée. adj. Qui a du zele. Les devots zelez. c est un zelé serviteur de Dieu. il est zelé pour la foy, pour le service de son Prince, pour le salut de sa patrie. je ne vis jamais d homme plus zelé, si zelé …   Dictionnaire de l'Académie française

  • žele — žèlē (želȇ) m <G želèa> DEFINICIJA 1. voćni sok ukuhan sa šećerom i stvrdnut hlađenjem [žele bomboni] 2. kulin. hladetina, usp. želadija ETIMOLOGIJA fr. gelée …   Hrvatski jezični portal

  • želė — želė̃ sf. ind. TrpŽ; ŠT67 1. DŽ toks valgis, gaminamas iš vaisių sulčių ar kitų saldžių skysčių, pridedant želatinos ar želatininių medžiagų, drebučiai: Raudona želė LKGIII403. Želė gaminama verdant vaisių sultis su cukrumi ir kartais pridedant… …   Dictionary of the Lithuanian Language

  • Zele — es una localidad de Bélgica de la provincia de Flandes Oriental. La población de Zele, a 1 de enero de 2006, es de 20.371 habitantes. El área de la localidad es 33.06 Kilómetros cuadrados, lo que da una densidad de población de 616 habitantes por …   Wikipedia Español