brouillerie


brouillerie
(brou-lle-rie, ll mouillées, et non brou-ye-rie) s. f.
   Désunion entre des personnes liées, unies.
   Je prévois une brouillerie entre nous, SÉV. 150.
   Il connaît le fond et les causes de la brouillerie des deux frères, LA BRUY. 2.
   Je suis assuré que lui-même, dans toutes les brouilleries qui se sont passées, vous avait toujours conservé son inclination, BALZ. liv. IV, lett. 5.
   Troubles civils.
   Ce prince, attiré par les brouilleries du royaume d'Israël, venait l'envahir, BOSSUET Hist. univ. I, 6.
   Durant les brouilleries de la Grèce, Épaminondas, thébain, se signala par son équité et par sa modération autant que par ses victoires, BOSSUET ib. I, 8.
   Manassès excita des brouilleries parmi les Juifs, BOSSUET ib. I, 8.
   Sur quelque brouillerie en la ville excitée, CORN. Pompée, IV, 2.
   Lorsqu'on voit paraître quelque signe de changement de temps et le moindre présage de brouillerie...., BALZ. Le prince, 17.
   Difficulté, contradiction.
   En faisant comparaison des lettres, je trouvais de la brouillerie avec les autres, BOSSUET Lett. abb. 137.
   XVe s.
   Par cela vous pouvez veoir et congnoistre quelz sont les brouillys es royaulmes aux mutations, COMM. I, 5.
   Se dressa de grans brouilliz entre les serviteurs du roy de Castille, COMM. II, 8.
   XVIe s.
   De leurs seigneurs la rapine notoire, Les cruaultez, traysons et brouilliz, J. MAROT V, 148.
   Il reprendra à tous coups de choses petites et legeres, comme qu'il sera un peu subject à jouer, ou à faire bonne chere, ou quelques telles brouilleries, AMYOT Comment disc. le flatt. 60.
   Marius s'alla attacher [attaquer] sur son vieil aage à de jeunes hommes en brouillis de gouvernement, AMYOT Lucull. 77.
   Vous desiriez acheter quelques brouilleries [bagatelles], SULLY Mém. t. III, p. 12, dans LACURNE SAINTE-PALAYE.
   Brouiller. Brouillis se disait aux XVe et XVIe siècles, au lieu de brouillerie, pour troubles civils.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
BROUILLERIE. Ajoutez :
   Bagatelle, chose de peu d'importance (sens vieilli).
   Saint Grégoire, évêque de Naziance.... se promenant sur le rivage de la mer, considérait comme les ondes, s'avançant sur la grève, laissaient des coquilles et petits cornets, tiges d'herbes, petites huîtres et semblables brouilleries, SAINT FRANÇOIS DE SALES Introd. à la vie dévote, II, 13.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • brouillerie — [ brujri ] n. f. • déb. XVIIe; « désordre » 1418; de brouiller ♦ Vieilli Brouille passagère, sans gravité. « À quoi bon faire part aux autres de nos petites brouilleries ? » (Musset). ● brouillerie nom féminin Vieux. Désaccord sans motif sérieux …   Encyclopédie Universelle

  • brouillerie — Brouillerie. s. f. Querelle, dissension. Avoir brouillerie avec quelqu un. il est arrivé une brouillerie. il y a brouillerie. il y a quelque brouillerie entre eux. c est luy qui est cause de leur brouillerie, de toutes ces brouilleries.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • brouillerie — BROUILLERIE. s. fém. Désunion, mésintelligence, dissension. Il est arrivé une brouillerie entr eux. C est lui qui est cause de leur brouillerie, de toutes ces brouilleries …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Brouillerie — (fr., spr. Brulljerie), Verdruß, Zank, Uneinigkeit; daher: brouilliren, sich entzweien; mit Einem brouillirt sein, mit Einem gespannt, uneinig sein …   Pierer's Universal-Lexikon

  • brouillerie — index dissension Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • brouillerie — Brouillerie, Turbatio …   Thresor de la langue françoyse

  • BROUILLERIE — s. f. Désunion, mésintelligence, dissension. Il est survenu une brouillerie entre eux. C est lui qui est cause de leur brouillerie, de toutes ces brouilleries …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Brouillerie — Brouil|le|rie [brujəri:], die; , n [frz. brouillerie, zu: brouiller, ↑brouillieren] (veraltet): Misshelligkeit, Zerwürfnis …   Universal-Lexikon

  • Brouillerie — Brouil|le|rie [brujə...] die; , ien <aus gleichbed. fr. brouillerie zu brouiller, vgl. ↑brouillieren> (veraltet) Misshelligkeit, Zerwürfnis …   Das große Fremdwörterbuch

  • BROUILLERIE — n. f. Voyez BROUILLE …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.