brun


brun
brun, brune
(brun, bru-n' ; l'n ne se lie pas : brun ou blond, dites : brun ou blond ; si brun se trouvait devant son substantif, ce qui n'arrive presque jamais, l'n se lierait : un brun n-Allemand, brun ayant le son du nom de nombre un ; au plur. l's se lie : bruns et blonds, dites : brun-z et blonds) adj.
   Qui est d'une couleur de châtaigne foncée tirant sur le noir.
   Invariable dans les locutions de ce genre : des étoffes brun foncé.
   La couleur brune. Cette étoffe est d'un beau brun.
   Brun de montagne, terre d'ombre. Brun rouge, ocre dont on se sert dans la peinture.
   Familièrement. Il commence à faire brun, la nuit vient.
   S. f. La brune, le moment du jour où il commence à faire brun.
   Les heures s'envolaient ; et l'aurore et la brune Te retrouvaient toujours dans ce chemin perdu, A. DE MUSSET dans le Dict. de DOCHEZ..
   À la brune, sur la brune, loc. adverb. Au déclin du jour.
   Un petit laquais était sorti sur la brune, HAMILT. Gramm. 9.
   Hier au soir, sur la brune, Un chat-huant s'en vint votre fils enlever, LA FONT. Fabl. IX, 1.
   Avanthier, advint que de fortune Je rencontrai ce Guignard sur la brune, VOLT. Hypocr..
   En parlant du teint et des cheveux, qui offre une légère nuance de noir.
   J'ai le teint brun, mais assez uni, le front élevé, LA ROCHEF. Portrait..
   Substantivement, personne qui a le teint et les cheveux bruns. Un brun. Une brune.
   Une petite brune vive et piquante, J. J. ROUSS. Ém. V.
   Plus d'un brun à large poitrine, BÉRANG. Grég..
   En secret un brun m'accompagne ; Tout se découvre ; adieu mon roi, BÉRANG. Cartes..
   Aller de la brune à la blonde, être inconstant dans ses amours.
   XIe s.
   Neirs les chevels [cheveux] il ot et auques bruns, Ch. de Rol. CCLXXIX.
   Dreites ces hanstes, luisant cil espié brun [poli], ib. LXXX.
   [Il] fiert Charlemagne sur l'haume d'acier brun, ib. CCLXIII.
   XIIe s.
   [Cheval] baucent ou brun, Ronc. p. 133.
   E un suen escuier n'i volt il oublier, Rogier de Brai, un brun, un prode bachelier, Th. le mart. 48.
   XIIIe s.
   Et li bruns airs esclaircis Par la lune..., Anc. poésies dans LACURNE SAINTE-PALAYE.
   Nus toissarans ne puet tistre à Paris camelins bruns et blancs, se il n'est...., L. des mét. 118.
   Si surcil sont brun et petit ; Onques nus hom plus bel ne vit, Fl. et Bl. 2853.
   XVe s.
   Il estoit toute nuit et faisoit moult brun et moult espais, FROISS. I, I, 292.
   Et sur la brune rencontrerent en leur chemin de cinq à six cents combattants de leurs ennemis, MONSTREL. liv. II, ch. 162.
   Certes, nennil, vostre vie est trop brune [mauvaise], E. DESCH. Poésies mss. f° 357, col. 3, dans LACURNE SAINTE-PALAYE..
   C'estoit en hiver, et faisoit brun et noir, LOUIS XI Nouv. LIII.
   Faulte de blanc pain faict aulcunes fois manger le brun, Perceforest, t. VI, f° 76, dans LACURNE SAINTE-PALAYE.
   XVIe s.
   Voyant cette fille assez belle, pour une claire brune, MARG. Nouv. LIII.
   Se doubtant bien que les ennemis, sur le soir, quand il commencerait à faire brun, se retireroient à la file un à un, AMYOT Philop. 24.
   Je veux mourir pour le brun de ce teint, RONS. 27.
   Provenç. brun ; espagn. et ital. bruno ; de l'anc. haut allem. brûn ; allem. mod. braun. Le sens radical de brun est brûlé (voy. brunir).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • brun — brun …   Dictionnaire des rimes

  • brun — brun, brune [ brœ̃, bryn ] adj. et n. • 1080 aussi « brillant »; bas lat. brunus, du germ. brun;cf. all. braun 1 ♦ De couleur sombre, entre le roux et le noir. ⇒ bistre, brunâtre, châtain, chocolat, 2. kaki, 1. marron, mordoré, puce, sépia, 1.… …   Encyclopédie Universelle

  • Brun — (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Brun — ist ursprünglich ein althochdeutscher Name. In dieser Form trifft man ihn heutzutage nur noch als Nachnamen an, als Vorname wurde er von der latinisierten Form Bruno verdrängt. Inhaltsverzeichnis 1 Namensträger 1.1 (Vor)name 1.2 Nachname …   Deutsch Wikipedia

  • Brun — may refer to the following:* the French word derived from the Germanic word for brown (paronym with brin). If applied to hair, see brunette * Brun, Duke of Saxony, died 880Place name*Brun, Armenia, (now Akner) also Romanized as Brrun urname* Ane… …   Wikipedia

  • Brun — Très répandu en France, le nom est surtout porté en Provence et dans la région Rhône Alpes. Il peut désigner celui qui a les cheveux bruns, mais c est aussi un nom de personne d origine germanique, Bruno (racine brun = brillant). On le retrouve… …   Noms de famille

  • brun — BRUN, UNE. adj. De couleur tirant sur le noir. Teint brun. Cheveux bruns. Habit brun. Drap brun. Gris brun, vert brun. Beauté brune. Elle est brune, brune claire.Brun. s. mas. Couleur brune. Cette étoffe tire sur le brun, elle est d un beau brun …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • brun — BRUN, Ă, bruni, e, adj. 1. Cafeniu închis. ♦ (Substantivat, n.) Culoare cafeniu închis. 2. (Despre oameni) Care are pielea negricioasă şi părul negru; brunet, oacheş. – Din fr. brun. Trimis de valeriu, 21.03.2003. Sursa: DEX 98  Brun ≠ blond… …   Dicționar Român

  • brun — brun; brun·fel·sia; brun·ne·ous; brun·ner s; brun·nich·ia; brun·nes·cent; gom·brun; …   English syllables

  • Brün — ist der Name von: Herbert Brün (1918–2000), deutscher Musiktheoretiker und Komponist Theodor Brün (1885–1981), deutscher Maler Brün ist zudem der Name eines Weilers der Bündner Gemeinde Valendas. Siehe auch: Bairbre de Brún (* 1954), nordirische… …   Deutsch Wikipedia